Vers une école en Transition à Bruxelles…

Déployer la Transition au sein d’une école ?
Dans cet article, Nicolas Gazon, professeur à l’Institut de l’Assomption à Boitsfort, nous présente l’expérience passionnante qui démarre dans cette école. Leur approche remarquable consiste dans un premier temps à sensibiliser les élèves au potentiel de l’approche de la Transition, et puis dans un second temps de voir avec les élèves comment ceux-ci peuvent eux-mêmes être acteurs de changement positif et lancer des projets au sein de leur école.


Le jeudi 19 janvier 2017, avec nos 100 élèves de 5ème secondaire, nous lançons un projet inter-disciplinaire devant initier un mouvement de transition à l’intérieur de notre établissement scolaire. (L’Institut de l’Assomption, situé à Boitsfort).

Pour motiver nos élèves à rentrer dans cette démarche, nous avons l’intention d’inviter à l’école plusieurs citoyens déjà engagés dans le mouvement en Belgique. C’est pourquoi nous vous écrivons aujourd’hui.

Préalablement à cette journée, après avoir visionné plusieurs documentaires en lien avec la transition, chaque élève aura choisi un domaine qu’il souhaite explorer davantage. En fonction de son choix il participera à des ateliers et rencontrera des personnes pouvant lui en apprendre davantage sur les sujets qui l’intéresse.

La journée du 19 janvier s’organisera en trois temps :

de 8h30-10h00 : lancement de la journée par plusieurs experts contextualisant les différents défis énergétiques, climatiques, politiques et sociaux que doivent ett devront affronter les générations présentes et futures

10h20-12h00 : En fonction de leurs centres d’intérêt, les élèves se répartissent par groupe pour découvrir plus en détail une problématique :

  • alimentation et agriculture
  • énergie, transports, habitation et chauffage
  • communication numérique, réseaux-sociaux, logiciels libres, nouveau journalisme…
  • économie circulaire, monnaie locale, crowfounding
  • transition intérieure, communication non-violente, pleine conscience, décorticage des mécanismes de résistance au changement, méditation…
  • communauté en transition, SEL, nouveaux modes de consommation, nouveaux modèles festifs…
  • sociocratie, démocratie directe, intelligence collective
  • les nouvelles formes d’enseignement…
  • mode de vie et santé (simplicité volontaire, médecines douces, le bien-être au travail, à la maison…)

13h00-15h20 : Toujours répartis par petit groupe, les élèves rencontrent sous la forme d’un speed dating des acteurs de terrain concrètement déjà engagés dans des initiatives de transition.

Suite à cette journée de lancement, les élèves devront imaginer des initiatives de transition qu’ils souhaitent lancer à l’intérieur de leur école :

Ces initiatives pourront prendre plusieurs formes:

  • initiation à une alimentation et une cuisine plus durable
  • mise en place d’un potager, d’un compost, …
  • organisation d’ateliers de sensibilisation à destinations de leurs parents ou d’autres élèves…
  • mise en place d’une donnerie, d’un repair café…
  • création d’une plateforme internet de sensibilisation à destination des élèves…
  • création d’atelier de communication non-violente, de transition intérieure, de pleine conscience…
  • initiation à des pratiques de rénovation écologique (notre école est actuellement en travaux)
  • ….

Elles se réaliseront concrètement au cours de deux grandes journées de travail dans le courant du mois d’avril ou du mois de mai.

Si vous avez des questions et si vous souhaitez participer à cette journée, vous pouvez nous appeler ou nous répondre par mail à ces numéros et cette adresse :

– transition.assomption@gmail.com
– 0495/74.65.19

Vous pouvez notamment mentionner dans votre réponse le moment de la journée auquel vous comptez participer, les domaines dans lesquels vous avez une expérience à partager.

  • le lancement (8h30-10h00)
  • le développement d’un sujet plus précis (10h20-12h00)
  • le témoignage de votre action sur le terrain (13h00-15h20)

Nous vous répondrons rapidement pour vous donner plus de détail sur l’organisation de la journée. Nous pouvons également intervenir dans les frais de transports et d’animation liés à votre intervention.

En espérant pouvoir vous lire bientôt et collaborer avec vous,

Les professeurs de 5ème année de l’Institut de l’Assomption


Nicolas Gazon est professeur d’histoire et de religion à l’Institut de l’Assomption à Boitsfort.
(https://assomption-edu.be/solvay)

Sensibles au bien-être de l’élève et aux enjeux écologiques, les soeurs de l’Assomption encouragent la créativité pédagogique au sein de leur école. C’est donc un terreau assez fertile pour y lancer des initiatives de transition.

Co-fondateur de l’ASBL Graines de Soi, Nicolas expérimente aussi avec d’autres collègues différentes possibilités de sensibiliser les jeunes aux enjeux de leur époque. Ils essaient notamment de pouvoir allier le soutien à l’orientation professionnelle et l’ouverture au monde de la transition.
http://www.orientation-grainesdesoi.com/


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.