Une histoire qui démarre à Ath et qui inspire des projets de Transition…

Zen-en-Transition.jpg Si l’activité d’une initiative de transition à l’autre peut être très variée, il y a une constante, c’est le travail d’information et de sensibilistation. Celui-ci-ci a pour but de faciliter la mise en place d’alternatives positives aux défis énormes auxquels nous sommes confrontés.

Ce travail de sensibilisation connaît bien entendu des succès variés. Certaines activités semblent parfois ne pas rencontrer pas le succès espéré dans un premier temps, mais elles ont aussi parfois des effets inattendus par la suite… C’est une de ces histoires que je vais vous raconter maintenant :

En décembre, j’ai été contacté par Thierry Hoyois, un ami qui est aussi un moine bouddhiste zen. Il est responsable du groupe Zen de Jurbise, pas très loin de Ath. Il était venu l’année dernière à certaines activités de sensibilisation organisées par Ath en transition et a été très inspiré par la transition intérieure et extérieure.

Par téléphone, il m’a dit avoir parlé de ces sujets avec ses amis bouddhistes Zen et qu’ils avaient été très intéressés… Ils ont eu une réflexion les liens entre la philosophie zen et les enjeux de la dégradation de la nature et des écosystèmes. Il m’a ensuite demandé s’ils pouvaient commencer à
construire une communauté bouddhiste zen en transition, même si ils nn’habitent pas tous dans la même région…

J’étais tellement abasourdi que j’ai dû m’asseoir. Je lui ai répondu que la transition était inclusive, ouverte à toutes et tous, et que le processus était prévu pour que les personnes puissent l’adapter à leur contexte. J’ai également répondu que nous étions tous concernés par les défis actuels et par la construction d’alternatives positives.

Vendredi dernier, il m’a écrit que l’idée avait été vraiment bien accueillie et qu’ils ont décidé officiellement de devenir une Association Zen en Transition… mais pas seulement dans la région d’Ath ou en Région Wallone… Mais avec l’Association Bouddhiste Zen d’Europe !

Ils sont maintenant au début de leur processus. Des informations seront publiées sur leur site web dans les prochaines semaines.

Cette histoire nous montre que les activités organisées par les Initiatives de Transition ont un réel impact sur leur environnement (Cf Blog Transition Culture). Il est vrai que nous en sommes au début du processus, mais le changement est en marche, et avec Ath en Transition, nous y contribuons résolument et avec une vision positive et constructive.

Josué

PS : Voyez aussi la récente création des «Quakers en transition», qui cherchent à faire quelque chose de très similaire dans leur tradition.

Un article initialement paru sur le site d’Ath en transition


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.