Un plan de redéploiement ambitieux au Réseau Transition asbl

Image par PIRO de Pixabay

Actif depuis 2012, le Réseau Transition inspire, encourage, met en lien, favorise l’émergence et soutient les initiatives citoyennes et acteurs de transition. Qu’ils soient bénévoles ou professionnels, nous accompagnons les projets et nous tissons des liens entre les acteurs du changement positif.

Aujourd’hui, comme le reste de la société, l’ASBL se relève d’une période difficile. Elle a évidemment souffert de la pandémie de covid 19. Aussi, les diverses crises liées aux changements climatiques ont également un impact sur l’organisation et sur le mouvement de la transition. Enfin, l’ASBL sort d’une situation de sous-financement structurel qui a amené de nombreuses difficultés en interne.

Un plan de redéploiement ambitieux

Comme le dit Naomi Klein, aujourd’hui « il n’y a plus de solutions non radicales ». C’est-à-dire que si nous voulons changer le cours des choses, vers un potentiel « mieux », nous devons changer les choses à la racine des problèmes. C’est notre mode de vie qui doit se transformer en profondeur, comme nous l’expliquons dans notre projet de société.

Si nous voulons rester fidèles à notre approche permaculturelle, ancrée dans une approche lucide des enjeux actuels, nous ne pouvons pas rester une petite organisation avec une poignée de salariés et de bénévoles.

Si le mouvement de la transition propose de commencer par de petits changements, à notre portée, à partir du niveau local ou régional, il a aussi besoin d’organisations fortes et bien financées. Capables de faire de grandes choses. C’est ce chemin que nous avons décidé de prendre. Nous avons rédigé une note d’intention pour ce redéploiement, que vous pouvez découvrir ici.

Pour y arriver, nous voulons développer un mode de financement résilitent, qui allie du financement par des activités payantes (formations, ateliers, accompagnements), et qui fasse aussi appel aux financements publics (subsides régionaux, nationaux, locaux, européens), aux financements privés (fondations, mécénat), et au soutien de la communauté (dons mensuels). Car si il est important d’autofinancer une partie de nos activités, notre mission sociétale a besoin aussi d’autres modes de financement pour les activités qui ne génèrent pas de revenus. Il s’agit bien d’investir dans le changement positif.

Nous sommes au début de ce chemin, et nous avons besoin de soutien pour avancer. Si vous avez la possibilité de nous aider à réunir les ressources financières nécessaires à la réalisation de ces ambitions, vous pouvez nous contacter à l’adresse funding@reseautransition.be

Print Friendly, PDF & Email