Rétrospective de l’année 2019

En ce début d’année, prenons le temps de regarder dans le rétroviseur ! A travers cet article, nous avons eu envie de vous présenter les moments importants dans la vie du Réseau Transition en 2019. Comme vous le verrez, cette année fût bien remplie, avec plein de nouveaux projets de Transition et de belles réalisations ! Nous vous présentons ci-dessous nos activités en suivant les 4 axes importants de nos activités: encourager, inspirer, mettre en lien et offrir du soutien aux acteurs de Transition. L’article se clôture en présentant les évolutions de l’écosystème de la Transition et nos envies pour 2020  !

Convivi'AG 2019 à Ixelles
Convivi’AG 2019 à Ixelles

Encourager

En tant que Réseau des initiatives de transition belges francophones, nous avons à cœur d’encourager tou·te·s les acteur·rice·s de changement en leur partageant entre autres notre vision avec pour but d’ouvrir l’imaginaire et amplifier la transition. En 2019, nous avons rédigé plusieurs articles dans ce sens :

  1. « Amplifions la transition! Faire le point sur vos expériences personnelles de la transition et de ses outils » : cet article relate les besoins des acteur·rice·s de la transition et fait le point sur la transition et les outils qui l’entourent.
  2. « A quoi pourrait ressembler une accélération de la transition? » : une opinion de Josué Dusoulier qui s’est demandé ce que ferait le Réseau Transition s’il recevait 100 millions d’euros.
  3. « Amplifier la transition en Belgique – Parole aux transitionneur·euse·s! » : une vidéo réalisée suite aux forums ouverts « Amplifier la transition » organisés dans le cadre de Transition Now, dans laquelle des citoyens impliqués dans le mouvement de la transition nous donnent leur vision.
  4. Comment envisager notre avenir de manière positive? Passer de « ce qui existe » à « ce qui pourrait être », de « what is » à « what if » : compte-rendu de la conférence de Rob Hopkins du 23 mars 2019 à Mons, qui nous fait part de ses réflexions et analyses sur notre société actuelle, notre difficulté à appréhender notre avenir de manière positive et l’importance de la créativité et de l’imagination.
  5. « La transition au service des nouveaux paradigmes » : dans cette interview, Rob Hopkins nous explique comment, selon lui, les outils et pratiques de la transition ont l’opportunité unique de se mettre au service de mouvements émergents comme le mouvement climatique et que nous vivons un moment charnière pour la transition, avec un contexte qui évolue radicalement en faveur des dynamiques locales porteuses de sens!
  6. « Une transition encore plus solidaire… » : le Réseau Transition et le CPCP mènent une enquête pour avancer vers une transition encore plus solidaire envers les personnes précarisées.

Par ailleurs, nous vous avons encouragé à utiliser l’outil «Bilan de santé» au sein de votre initiative afin d’examiner les éléments essentiels de la transition et comment votre groupe les utilise.

Plusieurs de ces articles ont été écrits avec la collaboration de stagiaires en communication que nous remercions tout particulièrement : Pauline, Thalie et Julien.

Inspirer

En avril-mai, le Réseau Transition a été à la rencontre de diverses initiatives et vous a parlé plus spécifiquement du Germoir des Fontaines, espace pensé comme une maison de la transition ouverte à tous et toutes, de Refresh, cantine de quartier engagée, et de l’aventure vécue par six membres de l’association Belcompetence – constellation Belgique, partis à vélo à la rencontre d’initiatives de transition dans le Brabant Wallon.

Il nous a aussi semblé important de vous parler des modes de paiement alternatifs qui fleurissent de plus en plus en Wallonie ; 12 monnaies locales ont été mises en circulation et 5 étaient en création au mois de mars. Deux articles ont été publiés pour mieux vous informer : « Acheter local c’est bien, payer en local c’est mieux. » et « Qu’y a-t-il derrière les monnaies locales ? ». Ce dernier tente de dépasser l’enthousiasme propre à la présentation des projets de monnaies locales complémentaires pour relater les difficultés auxquelles ils peuvent être confrontés.

Pour vous inspirer, encore et toujours, et relayer des informations qui nous semblent importantes, nous utilisons également d’autres moyens de communication comme notre newsletter, la page Facebook Réseau Transition.be et le compte Twitter @rezotransition.

L’année 2019 a été marquée par Transition Now !

Nous avons commencé en mars par un cycle d’événements dont un forum ouvert avec les jeunes, un forum ouvert avec les adultes et une agora regroupant un ensemble d’acteur·rice·s de la société civile, animé·e·s par la conviction qu’il faut agir avant qu’il ne soit trop tard pour répondre à la question « Que faut-il mettre en place pour accélérer la transition écologique et solidaire ? »

A partir de ces ateliers, conférences et discussions, une série de propositions ont été répertoriées dans le manifeste Transition Now. La société civile relaie ainsi la demande de citoyen·ne·s et associations de plus en plus nombreuses à demander des changements en profondeur :

  1. Revitaliser la démocratie         
  2. Rester sous la barre de 1,5°C
  3. Renforcer la cohésion sociale
  4. Préserver le vivant
  5. Assurer la prospérité et le partage des richesses
  6. Remettre de la cohérence dans le quotidien
  7. Garantir l’accès à la santé et au bien-être
  8. Améliorer l’accessibilité aux services et à la mobilité
  9. Développer des systèmes alimentaires durables et résilients
  10. Réorienter l’éducation
  11. Impliquer les acteurs associatifs, de l’éducation et de la recherche

Ces mesures ont été présentées lors de l’agora politique de septembre afin d’inciter les mandataires politiques à intégrer la transition comme un axe transversal et central dans les programmes politiques du gouvernement et du parlement.

Mettre en lien

Chaque année, nous organisons et participons à des événements qui permettent de mettre en lien les initiatives entre elles et de mieux se faire connaître. C’est pourquoi la Convivi’AG de la transition reste un des moments les plus riches à nos yeux. Un moment unique auquel les 110 initiatives de transition en Wallonie et à Bruxelles sont invitées !

En Région Bruxelloise, le Réseau Transition a également en charge la coordination de la dynamique régionale « Inspirons le Quartier », pour laquelle nous organisons des coachings collectifs et des rencontres entre initiatives.

Au travers du projet « Proximity » initié en partenariat avec BePlanet, nous visons à créer des partenariats entre citoyens, entreprises et communes pour mener à bien des projets de transition écologique et solidaire. Concrètement, il s’agit d’un processus d’un an organisé sur les communes ou territoires souhaitant s’engager dans une démarche collaborative de transition. Aujourd’hui, l’aventure a déjà démarré avec 3 villes: Ottignies-Louvain-la-Neuve, Namur et Andenne.

Au niveau international, outre les contacts réguliers avec le Transition Network (organisme international soutenant le mouvement de la transition de par le monde), nous avons aussi beaucoup échangé avec le Réseau Transition Suisse Romande, soutenu depuis peu par une vraie équipe de travailleur·euse·s. Il est toujours intéressant d’observer les évolutions qui s’opèrent au sein des pays qui nous entourent. La manière dont nos voisins se comportent peut potentiellement nous servir de modèle et orienter nos façons d’être et de faire. C’est emplis de curiosité et désireux d’en apprendre plus sur le système français et la place des initiatives citoyennes dans la décision politique que nous avons décidé de lire une enquête publiée par le ministère français de la transition écologique et solidaire, publiée en avril 2019 et intitulée « Action citoyenne, accélératrice de transitions vers des modes de vie plus durables ».

Cette année encore, le Réseau Transition a contribué à la Fête des Possibles, événement décentralisé et global qui offre une vitrine de la transition pour mettre en lumière la forêt qui pousse. Elle permet de montrer toutes les initiatives en France, Belgique, Canada et Suisse et de favoriser la rencontre avec les habitant·e·s ou autres initiatives près de chez vous.

Suite à une enquête et divers ateliers, il est ressorti que les initiatives de transition étaient demandeuses d’avoir des cartes qui permettent d’une part de visualiser toutes les initiatives de transition francophones belges et d’autres part de montrer l’écosystème des acteur·rice·s se reconnaissant dans le mouvement de la transition. Ces cartes ont été lancées, n’hésitez pas à y contribuer !

Vous souhaitez vous aussi créer plus de lien avec les acteur·rice·s de votre région ou demander des retours d’expérience d’autres initiatives ? Utilisez le groupe Facebook reseautransition.be, qui est le groupe de discussion, rencontre et échange des initiatives en Wallonie et à Bruxelles, qui s’auto-organisent autour du modèle de la transition. Ou venez poser vos questions dans le groupe Support aux/entre initiatives de Transition sur l’AGORA du Réseau Transition. L’AGORA est un outil qui a pour objectif de vous aider à lancer et développer vos projets de transition. Après vous être enregistré.e, vous pouvez soit créer un nouveau groupe, soit rejoindre et suivre les groupes de votre choix.

Offrir du soutien et favoriser l’émergence des initiatives de transition

Comme nous vous le rappelions ci-dessus, le nombre de projets de Transition continue à évoluer de façon impressionnante ! Avec plus de 110 initiatives de Transition et 120 projets qui se reconnaissent comme faisant partie du mouvement de la Transition, la dynamique ne s’essouffle pas, bien au contraire.

Ce sont ces initiatives qui sont le cœur de la Transition, qui développent la résilience sur leurs territoires, créent des liens, imaginent et mettent en œuvre le monde de demain ! Bravo et merci à vous tous, acteur·rice·s de changement, pour les projets incroyables que vous mettez en place.  

Dans la suite de cette section, nous allons nous concentrer sur les différents projets mis en place en 2019 pour soutenir et favoriser l’émergence et le déploiement de ces initiatives de Transition.

Outre l’AGORA et les réseaux sociaux mentionnés plus haut, l’équipe du Réseau Transition a également lancé en 2019 les permanences du mardi après-midi. Nous sommes toujours heureux de vous retrouver pour échanger et vous soutenir dans vos projets. En dehors de ces permanences, nous sommes aussi joignables par e-mail (et faisons de notre mieux pour répondre à la multitude de demandes)…

Pour avancer dans vos projets, nous vous conseillons avant tout d’aller jeter un coup d’œil à notre site internet qui regorge d’outils pratiques pour vous permettre de lancer une nouvelle initiative, mettre en place une bonne dynamique de groupeet bien d’autres !

Si vous souhaitez vous aussi créer un site internet pour votre initiative, rendez-vous ici pour découvrir l’outil clé-en-main « Site essentiel » que nous vous proposons gratuitement et dont une nouvelle version a été lancée en 2019.

Vous préférez découvrir la transition en participant à nos formations ? L’agenda de formations pour l’année 2020 contient déjà quelques dates et sera étoffé d’ici peu. En 2019, le Réseau Transition a donné une quinzaine de formations partout en Wallonie et à Bruxelles:

C’est décidé ? Pour 2020, vous voulez mettre en place une nouvelle initiative près de chez vous ou au contraire améliorer les pratiques d’un groupe déjà actif ? Participez à la formation en ligne “Lancer une initiative de Transition” qui démarre le 11 février ou faites-nous part de vos envies de formations pour 2020.

La transition intérieure, l’harmonie dans le changement

Souvent définie comme l’art de la cohérence intérieure, de la reliance à soi, aux autres et à la Terre, la transition intérieure peut être facilement appréhendée comme une pratique d’écologiste excentrique et illuminé, ou bien, de par son côté spirituel, comme une pratique religieuse, voire sectaire. Pourtant, loin d’être dogmatique ou superficielle, la transition intérieure répond à de réels besoins et accueille une multitude de façons de faire. Cet article tente d’expliquer en détails ce qu’est la transition intérieure et sa raison d’être, ainsi que quelques-unes des formes qu’elle peut prendre en pratique.

En 2019, le Réseau Transition a co-organisé le 2e congrès francophone d’écopsychologie et de transition intérieure. Nous pouvons d’ores et déjà vous annoncer une nouvelle édition en mars 2020.

Partant du constat que la transition, au-delà des projets collectifs, est aussi un chemin global de vie nécessitant des changements importants, un cercle « Réseau de soutien des transitionneur·euse·s » a été créé afin de constituer un pôle de professionnels se reconnaissant de la transition et désireux de proposer leur soutien aux transitionneur·euse·s qui en ressentent le besoin. En effet, il est facile et rapide de se perdre dans l’action et l’activisme et d’oublier que créer un monde plus beau, plus équitable, durable et résilient repose sur notre force d’action mais aussi sur notre capacité à nous transformer de l’intérieur et à faire face aux difficultés que nous rencontrons sur ce chemin.

Évolutions dans la structure du Réseau Transition

Une partie des membres du Cercle Coeur élargi en octobre 2019.
Laetitia, Julien, Rozan, Gauthier, Delphine, Fernando, Patricia, Filipa et François-Olivier (de droite à gauche)

En 2019, nous avons accueilli trois nouvelles personnes dans le Cercle Cœur (l’équipe des employés du Réseau Transition): Delphine, Laetitia et Patricia qui complètent l’équipe composée de Josué et François-Olivier. Rozan et Géraldine ont diminué leurs activités au sein du Réseau et ont rejoint le Cercle Cœur élargi (voir ci-dessous). Enfin, Mayliss a quitté l’équipe pour d’autres aventures. Merci à toutes ces belles personnes pour l’énergie qu’elles ont mise 💓👋❤, et qu’elle continuent à mettre pour soutenir le développement de la Transition en Belgique !

Le Cercle Cœur élargi a été mis en place en 2019. Il rassemble les premiers et seconds liens des différents cercles du Réseau Transition ainsi que des personnes actives directement dans l’écosystème de la Transition en Belgique. La photo ci-dessus vous présente une partie de ses membres !

Outre le Cercle Cœur et le Cercle Cœur élargi, le Réseau Transition comprend donc aujourd’hui un conseil d’administration, un pôle formation élargi, un Cercle de Transition intérieure et un Cercle Réseau de soutien aux transitionneur·euse·s.

Rappelons que cette structure n’aurait de sens sans vous tou·te·s, acteur·rice·s de changement positif, initiatives de transition et donateur·rice·s !

Ensemble, créons un monde plus sobre en énergie, davantage en équilibre avec les limites de notre planète et où la collaboration, l’imagination et l’intelligence collective prennent le pas sur la recherche du profit, la croissance économique à tout prix et le repli sur soi.

Et pour 2020?

Tenant compte des retours des initiatives présentes lors de nos dernières Convivi’AG, l’ASBL Réseau Transition souhaite mettre la priorité pour cette année sur les axes suivants: inspirer, soutenir, former et mettre en lien les acteurs de Transition.

Ceux-ci se traduisent concrètement par les activités suivantes :

  • Renforcer les liens entre le Réseau Transition et les initiatives, et développer le sentiment d’appartenance au mouvement de la Transition ;
  • Continuer à offrir des formations prônant l’intelligence collective: Lancer et développer une initiative de transitionGroupe efficace et agréableTransition intérieureInspirons le quartierLa Ruche et bien d’autres ;
  • Favoriser l’émergence du thème de l’inclusion dans le mouvement de la Transition ;
  • Mettre en avant les outils existants que nous offrons et développer un « kit de démarrage » et un « kit de déploiement » ;
  • Continuer à mettre en lien citoyens, entreprises et communes pour mener à bien des projets de transition écologique et solidaire, via le projet Proximity ;
  • Organiser des activités au service des initiatives, autour du concept « What if… » (cfr. dernier livre de Rob Hopkins qui sortira au printemps en français) ;
  • Rendre le mouvement de la transition plus visible dans les médias, la presse, etc. ;
  • Rédiger un article « 20 Histoires de Transition pour 2020 » ;
  • Promouvoir et développer les outils cartographiques qui permettent d’une part de visualiser toutes les initiatives de transition francophones belges et d’autres part de montrer l’écosystème des acteur·rice·s se reconnaissant dans le mouvement de la transition ;
  • Continuer à relayer les informations qui nous semblent importantes via notre newsletter, la page Facebook Réseau Transition.be et le compte Twitter @rezotransition ;
  • Écrire l’histoire du Réseau Transition pour partager une vision commune de cette belle aventure

… et bien d’autres projets en cours de développement ou en phase de rêve.

Nous vous souhaitons de votre côté plein de belles aventures pour 2020 !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.