Permaculture, de la nature à la culture

ST 116A l’occasion de la sortie du SaluTerre n°116, la revue des Amis de la Terre, « Permaculture, de la nature à la culture », dans laquelle vous trouverez des informations passionnantes sur les différentes facettes de la permaculture (éthique, design, mouvement social, outils et technologies, économie, gouvernance, transition…), nous publions sur le site du réseau une page qui présente des exemples de traduction des principes de conception de la permaculture dans les initiatives de transition.

Extrait :

Obtenir un rendement

Un des éléments qui va encourager de nouvelles personnes à rejoindre une initiative de transition est « son rendement », c’est à dire par exemple que vos idées aboutissent à des réalisations concrètes et visibles. D’une part, ces réalisations vont multiplier la motivation chez les personnes impliquées, mais elles seront aussi l’occasion de fêter les avancées et d’augmenter la cohésion de groupe. D’autre part, elles montreront aux hésitants qui aiment l’action que le groupe de transition n’est pas là uniquement pour sensibiliser et discuter indéfiniment sans jamais passer à l’action.

Une autre façon de voir le rendement est aussi de récolter un maximum d’idées et de contacts lors des événements, par exemple avec des post-it ou sur des affiches. Ces idées pourront ensuite donner un meilleur rendement si au lieu de vouloir tout mettre en place par vous même, votre initiative joue plutôt un rôle de « support projet », c’est à dire qu’elle soutien les porteurs d’idées dans les premières étapes de la mise en place de celles-ci.

Verger3

A Soignies, un verger solidaire a été planté sur un terrain du cpas. Celui-ci a été financé par des parrainages des habitants des quartiers voisins, qui pourront désormais venir récolter pommes, poires, framboises et autres groseilles et y rencontrer leurs voisins. A 1000 Bruxelles en transition, ils ont proposé ceci : « Si vous disposez d’arbres fruitiers qui produisent bien plus que ce que vous ne consommez, plutôt que de laisser les fruits pourrir sur le sol, nous vous proposons de venir les chercher, les cueillir, en échange nous vous offrons quelques pots de confitures fait maison. ». Et ces confitures sont solidaires, car une partie de la production a été offerte à des restaurant sociaux ou à d’autre systèmes d’aide alimentaire.

Fin de l’extrait.

Découvrez l’article complet ici : « La Permaculture, au cœur des initiatives de transition« 

 


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.