Les six chapeaux de Bono

Six chapeaux pour penser®

Photo de University of Salford Press Office sous licence Creative Commons BY

De quoi s’agit-il ?

C’est une technique efficace pour examiner sous toutes les coutures telle ou telle décision. Elle nous aide à passer de styles de réflexion habituels à une vue plus complète de la situation. Il s’agit de six chapeaux imaginaires différents que vous mettez ou enlevez à votre gré. Chacun d’une couleur différente représente un différent style de réflexion. Changer de chapeaux, c’est changer de pensée.

Le processus

Utilisée à titre personnel la technique des Six Chapeaux pour penser ou lors de réunions pour éviter au possible les confrontations lorsque des personnes réfléchissant différemment discutent du même problème. Chaque chapeau représente un style de réflexion différent :

Chapeau blanc

Réflexion objective et neutre basée sur les faits, les chiffres etl’information. Avec ce chapeau, vous vous concentrez surles données disponibles.

Chapeau rouge

Emotionnel, avec jugement, soupçons et intuitions.En portant le chapeau rouge, vous abordez les problèmes avecintuition, réaction viscérale et émotion.

Chapeau noir

Négatif, voit les risques et les raisons faisant que cela ne marcherapas. Avec le chapeau noir, vous voyez tous les mauvais aspects dela décision. Essayez de voir pourquoi cela ne va pas marcher.

Chapeau jaune

Positif, optimiste, clair, efficace et constructif.La réflexion positive du chapeau jaune vous aide à continuer quandtout paraît bien sombre et difficile.

Chapeau vert

Créatif, en quête d’alternatives. Le chapeau vert est celui quitrouvera des solutions créatives au problème. Réflexionen roue libre, elle est dénuée de critique.

Chapeau bleu

Axé sur la méta-pensée ou le processus de réflexion.Le rôle du penseur bleu est de récapituler les réflexions nécessairesà la reconnaissance du sujet.

Utilisations possibles

La méthode des 6 chapeaux, développée par Edward de Bono, est à la base une méthode de management personnel ou de groupe, permettant de traiter les problèmes dont une des conséquences est d’éviter la censure des idées nouvelles, dérangeantes, inhabituelles. Pour cela, chaque participant prend un « chapeau » d’une couleur particulière, lui assignant ou lui reconnaissant un rôle. Ce chapeau peut changer durant la réunion. Il peut aussi être identique à celui d’autres participants. Quand il s’agit d’utiliser la méthode lors d’une réunion, le principe est de faire l’effort d’endosser tous les modes de pensée à tour de rôle (ou de les reconnaître chez les autres intervenants). Une séquence d’utilisation des chapeaux est déterminée à l’avance selon le problème à traiter (ex : on pense en chapeau blanc d’abord, ensuite en rouge, puis en noir, etc.) ; chacun des intervenants doit utiliser le mode de pensée relié au chapeau déterminé par la séquence.

Recommandations aux facilitateurs

Dans la séance des Six Chapeaux Pour Penser, le facilitateur doit :

définir l’orientation de votre pensée ;
planifier la séquence et la ponctualité de votre pensée ;
demander un changement de vitesse ;
Gérer les demandes du groupe souhaitant un nouveau mode de réflexion ; et
Récapituler périodiquement les idées aux fins de les présenter à l’équipe. 1

Retour d’expérience

Cette méthode a été utilisée à la foire aux savoirs (Rome, 2011) lors de la cession de KM4DEV afin de faire réfléchir différents petits groupes de travail sur 2 questions clés liés à la gestion des connaissances, aux rôles et aux perspectives de KM4DEV en terme d’animation du réseau notamment. Personne de l’équipe du projet n’avait utilisé cette méthode auparavant mais on a toute de suite pu se rendre compte de l’intérêt de celle-ci. En effet, les échanges sont facilités et il y a une réelle dynamique qui se met facilement en place entre les participant-e-s. Le fait de jouer un rôle qui change régulièrement en échangeant les chapeaux permet de véritablement créer un climat créatif dans lequel se dégage une énergie positive propice aux échanges et à une meilleure communication.

Avantages

Permet de dire des choses sans prendre de risques ;
Montre que la question peut être vue sous maints angles ;
Mécanisme pratique pour changer de vitesse ;
Cible la pensée ;
Mène à une réflexion plus créative ;
Intensifie la communication ; et
Améliore la prise de décisions.

 


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.