Face à la crise, les initiatives de Transition (inter-)agissent

Ce lundi 30 mars a eu lieu une  vidéoconférence à propos des actions et besoins des initiatives en cette période de crise sanitaire. Ce moment d’échange fut riche et énergisant ! Retrouvez dans cet article  un compte-rendu auquel nous avons intégré quelques sources d’information et pistes d’actions pour alimenter vos collectifs. 

Les besoins principaux exprimés par les initiatives concernent des espaces d’échanges virtuels, des outils numériques, la mise en lien avec d’autres acteurs, des formations, porter la voix de la Transition au niveau politique, du matériel de communication et du financement.

Qui était présent ?

19 membres d’initiatives ont répondu à l’appel, ainsi que 6 personnes se reconnaissant du mouvement de la Transition ou ayant l’élan d’y contribuer activement. Avec les membres de l’équipe de support du Réseau Transition, nous étions donc 30 en tout.

Où en sont les initiatives ou collectifs ?

Certaines initiatives ont lancé des actions pour apporter de l’aide au niveau local, telles que Soignies en Transition avec la création d’un groupe d’entraide local sur Facebook rassemblant 300 personnes voulant aider (fabrication de masques, aide aux voisins,…). 

D’autres, comme Rochefort en Transition, préparent “l’après-crise” avec un groupe de réflexion faisant appel à l’imagination sur “les suites de l’histoire”.

La plupart des membres d’initiatives présents relatent une prise de recul face à cette crise, le temps de se réorganiser en interne. Certaines sont en phase de clarifier leurs priorités (Bastogne en Transition), d’autres se focalisent sur la résilience à long terme (Liège en Transition) ou sont en pause (Leuze en Transition), leurs membres se concentrant actuellement sur leur contexte personnel.

Le message principal à en tirer est que peu importe où votre initiative se trouve en ce moment : c’est OK. 🙂

Vous faites partie d’une initiative et vous avez envie de témoigner sur vos actions afin d’inspirer la communauté? Dites-le nous via info@reseautransition.be !

Quels sont les besoins exprimés par les initiatives et comment le Réseau Transition tente d’y répondre?

Nous avons rassemblé ci-dessous les besoins principaux qui sont ressortis des sous-groupes de cette réunion, en les classant en différentes catégories. Cliquez sur le lien suivant pour retrouver le compte-rendu complet des besoins des initiatives citoyennes.

a) Des espaces d’échanges virtuels

Des besoins ont été exprimés pour avoir des moments de rencontres virtuelles entre transitionneurs de tous horizons, des espaces d’échanges entre initiatives sur leurs actions, des réflexions sur différentes thématiques ainsi que pour préparer “l’après-crise”, afin d’éviter de retomber dans le système actuel. Un besoin apparaît également par rapport à la gestion des émotions liées à cette crise.

Suite à cette demande, le Réseau Transition souhaite mettre en place différents moments de rencontres autour de plusieurs thématiques.Faites-nous part des thématiques que vous aimeriez voir traitées. 

Le cercle de Transition Intérieure du Réseau Transition a été créé dans le but, entre autres, de prendre soin de nos émotions face aux crises systémiques que nous connaissons. Les besoins exprimés ont été relayés vers le cercle de Transition intérieure et les groupes locaux de transition intérieure. Cliquez sur le lien pour retrouver les informations sur les groupes de parole qui se mettent en place. 

Nous avons également trouvé un exercice inspirant sur les questions à se poser pour préparer l’après crise sanitaire. D’autres organisations créent également ce type d’espace de réflexion tel que Mycelium avec « Time to breathe » ou encore le Transition Network pour des échanges à l’échelle internationale. 


b) Des outils numériques au service de nos collectifs

Les initiatives se rendent compte de l’intérêt d’avoir des outils de vidéoconférence en ligne en ce moment, et souhaiteraient avoir un guide pratique d’utilisation qui favorise l’intelligence collective, ainsi qu’à des outils de travail virtuels collaboratifs.

Le Réseau Transition met depuis toujours en avant les outils informatiques open-source qui sont alignés avec les valeurs du mouvement (en interne, ce sont principalement des outils libres qui sont utilisés d’ailleurs). En ce qui concerne l’organisation de vidéoconférences, l’outil de conférence gratuit Meet proposé par Infomaniak par exemple, vous permet d’organiser des réunions en ligne en toute sécurité. 

Cependant, pour l’organisation de réunions avec un grand nombre d’utilisateurs, ces outils de vidéoconférence open-source ne sont pas toujours capables de gérer de façon optimale les flux vidéo. C’est pourquoi le Réseau Transition met également un accès Zoom à disposition des initiatives. Pour l’utiliser, vous pouvez envoyer un mail à zoom@reseautransition.be. Nous mettrons également à disposition une vidéo expliquant comment utiliser l’outil, ainsi que des méthodes d’animation. En attendant, voici une fiche pratique sur l’animation d’une réunion à distance avec Zoom.

c) Trouver d’autres acteurs et se mettre en lien

Nous avons relevé les besoins d’identifier les groupes actifs localement, de relier différents acteurs à l’échelle locale afin de créer du lien et des synergies, et faire se rencontrer le monde de la Transition et les acteurs de la santé.

Le Réseau Transition met à disposition une carte répertoriant une bonne centaine d’initiatives de Transition: https://www.reseautransition.be/les-initiatives/. Si la vôtre n’y figure pas encore, c’est le moment de l’inscrire! 

Une nouvelle carte vient également d’être mise en ligne: la Carte des Transitions, englobant d’autres groupes ou organisations proches de la philosophie de Transition. Cette carte, de plus de 5000 points, est collaborative et permet à chaque alternative qui s’identifie au mouvement de la Transition écologique et sociale de demander à être ajoutée en tant qu’acteur.

En outre, le Réseau Transition réalise actuellement un travail qui fait le lien entre la santé et le monde de la Transition, avec plusieurs pistes extrêmement intéressantes. Nous vous en parlerons prochainement.

Depuis le début de la crise, nous avons observé avec joie l’apparition de nombreux groupes Facebook et autres pour venir en aide à ses voisins, aux personnes plus isolées ou en difficulté. C’est peut-être l’occasion de créer des liens avec ces personnes, et leur faire connaître le mouvement de la Transition!

d) Des formations

Nous avons perçu au travers des échanges que la demande pour nos formations reste d’actualité dans ce contexte. 

Le Réseau Transition repense actuellement son offre de formations afin de les adapter au format virtuel, en modifiant également les horaires afin d’éviter les Zoomites aiguës en fin de journée 😉

Pour rappel, les formations planifiées actuellement comprennent “lancer une initiative”, “transition intérieure”, “groupe efficace et agréable, les bases de l’intelligence collective (module 1) et gouvernance partagée (module 2)”, “leadership de transition” et “bien communiquer”. Cliquez sur ce lien pour consulter l’agenda des formations.

e) Porter la Transition au niveau politique?

Certaines initiatives aimeraient que le Réseau Transition fasse remonter au monde politique différents messages, tels que: 1) une liste d’actions nécessaires afin de transformer notre société de consommation en une société résiliente; 2) une vision globale par rapport à cette crise et 3) son soutien pour faire modifier des lois qui empêchent aujourd’hui des personnes au chômage d’aider les agriculteurs qui en ont pourtant bien besoin.

Pour le premier point, tout un travail de réflexion participatif a été mené l’an passé avec le programme “Transition Now” en collaboration avec 9 organisations dont le Réseau Transition. Ce travail, fruit d’échanges avec plus de 1000 citoyens, a abouti à la rédaction d’un manifeste contenant 11 thèmes sur lesquels les politiques doivent agir pour accélérer la Transition écologique et solidaire. Celui-ci a été partagé avec des personnalités politiques lors d’un agora politique en septembre 2019. Cliquez sur le lien pour lire le compte-rendu de cette rencontre avec les politiciens.

Ce “Manifeste pour une transition écologique et solidaire” nous paraît d’autant plus d’actualité maintenant que les consciences s’éveillent autour de la nécessité de plus de résilience dans notre société. N’hésitez pas à le partager autour de vous ou de vous en inspirer pour vos revendications locales.

Une démarche similaire avait été entreprise par Groupe One, résultant en un plaidoyer co-construit et signé par plus de 130 entreprises. Il rassemble des mesures nécessaires pour basculer vers une économie régénérative respectueuse des limites planétaires.

Des pétitions circulent également en ce moment.

Au delà de ces exemples, nombre de dynamiques se créent autour de la préparation de l’après, en collaboration avec d’autres associations et initiatives, afin de faire pression sur la nécessité de changer de paradigme dès aujourd’hui.

f) Communiquer pour une prise de conscience plus large

Nous avons relevé un besoin de relayer des informations de qualité à propos des conséquences de la crise, des articles invitant à la prise de conscience ainsi que des médias inspirants à destination du grand public.

Le Réseau Transition continue de rédiger des articles inspirants et d’en relayer d’autres, sur nos canaux habituels : site internet, groupe et page Facebook ainsi que dans notre Newsletter.

Si la plume vous démange, nous serions ravis de recevoir de l’aide bénévole à la rédaction d’articles, ainsi que pour la mise en avant des belles dynamiques actuelles, par écrit, podcast ou vidéo. Vous pouvez signaler votre intérêt via info@reseautransition.be. Un grand merci!

g) A la recherche de financements

Les initiatives sont souvent à la recherche de soutiens financiers pour la mise en place ou l’organisation de leurs activités.

Le Réseau Transition collabore avec Be Planet dans le cadre de Proximity. Plusieurs villes et communes ont décidé de lancer une dynamique Proximity sur leur territoire (Andenne, Louvain-la-Neuve, Namur, Roeselare,…) et soutenir à travers ce projet les acteurs de Transition. Découvrez la dynamique Proximity sur le site proximitybelgium.be afin de voir comment votre commune pourrait également lancer Proximity chez vous. 

En Région Bruxelloise, le programme “Inspirons le quartier, au sein duquel le Réseau Transition coordonne la dynamique régionale et organise des coachings collectifs et des rencontres entre initiatives, permet également de financer des projets durables portés par des collectifs citoyens.

Nous vous offrons également la possibilité d’héberger votre projet sur OpenCollective.

Notre objectif est de vous aider à donner plus d’agilité à votre initiative, lui permettre d’avoir plus d’impact et permettre à plus de personnes de soutenir vos projets locaux… et tout cela en évitant de devoir passer par la création d’une asbl et une comptabilité complexe ! Pour en savoir plus, consultez cet article décrivant ce que peut vous apporter Open Collective.

Dans le mouvement de la Transition, plusieurs acteurs se sont aussi mis en réflexion par rapport à notre économie actuelle et ont lancé des projets économiques alternatifs afin de répondre à nos besoins de manière plus résiliente et plus juste pour la planète et ses habitants: des entreprises qui créent de nouveaux moyens de subsistance et montrent de nouvelles façons de fournir des biens et services essentiels qui répondent à un vrai besoin local. Laissez-vous inspirer par notre blog “REconomie”.

Nous avons bien conscience que ce n’est pas suffisant pour soutenir toutes les actions de Transition à l’échelle locale, c’est pourquoi nous sensibilisons régulièrement les pouvoirs politiques de la nécessité d’un soutien financier à la hauteur des enjeux environnementaux et sociétaux afin de créer un monde résilient et solidaire.

Prochains pas

En attendant les prochaines rencontres, continuez les discussions sur cet espace Agora, il est là pour vous!

Vous voulez nous aider? Nous recherchons:

  • des témoignages d’actions mises en place au sein des initiatives
  • des bénévoles pour écrire des articles 
  • votre avis pour les prochaines thématiques de rencontre

Pour y répondre, envoyez-nous un mail sur info@reseautransition.be ou remplissez le sondage.

Continuez à nous suivre via la newsletter du Réseau Transition, notre page Facebook, sur Instagram et Twitter.

Pour vous inspirer ou mieux comprendre ce qu’est la Transition, consultez notre chaîne Youtube.

Et pour communiquer plus largement sur vos actions, projets, événements, rendez-vous sur le groupe Facebook des initiatives de Transition ou sur notre agenda collaboratif. Ces espaces sont à votre disposition!

Bonne continuation dans vos collectifs et à bientôt!

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.