Conférence. Soigner l’esprit, guérir la Terre : à la découverte de l’écopsychologie. 27 octobre à Bruxelles.

Soigner l’esprit, guérir la Terre : à la découverte de l’écopsychologie :

Restaurer en profondeur les liens entre l’être humain et la nature est l’une des clés pour guérir la Terre et soigner l’âme. Forte de cette conviction, l’écopsychologie propose des pistes – théoriques et pratiques – pour nous reconnecter avec la nature, en honorant notre peine pour le monde, changeant notre regard sur les autres qu’humains, découvrant les dimensions écologiques de notre moi et de notre inconscient. Une contribution forte pour la transition vers une société qui respecte le Vivant.

Où? Au centre Les Sources, à Bruxelles. Cliquez sur ce lien pour l’accès.
Quand ? Le Vendredi 27 octobre, à 20h15. Ouverture des portes et payement à l’entrée dès 19h45.
Combien ? 10 €
Comment ? Le mieux est de s’inscrire et de payer en ligne, via ce formulaire.

Sociologue, écothéologien, responsable du laboratoire de la transition intérieure à l’ONG suisse Pain pour le prochain, Michel Maxime Egger travaille à l’articulation entre transformation de soi et transformation du monde. Il est l’auteur de « La Terre comme soi-même. Repères pour une écospiritualité » (2012) et « Soigner l’esprit, guérir la Terre » (2015), tous deux chez Labor et Fides. Son dernier ouvrage, sorti en 2017 chez Jouvence  est une magnifique introduction à l’écopsychologie : « Ecopsychologie – Retrouver notre lien avec la Terre »

 

Organisé par le Réseau Transition et Les Fougères. En partenariat avec Terre et Conscience, l’association belge de somato de somato-psychothérapie (A.B.S), Terr’Eveille. Avec le soutien de Tetra et de la Maison du développement durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *