Une soirée coachée… à Etterbeek en Transition

Pour notre soirée anniversaire de nos un an nous avons décidé de voir quelqu’un pour voir où nous en étions… Non, vous ne vous êtes pas trompés d’article, je ne parle pas de ma petite vie privée, mais des 1 an d’Etterbeek en Transition.

Pour cette soirée, nous avons invité Vincent Wattelet, membre de l’équipe support du Réseau et de Liège en Transition, pour nous guider dans notre mise au point de l’année qui venait de s’écouler, et dans notre réflexion sur ce qu’on souhaitait pour 2014.

Ce fut d’une agréable efficacité…

Nous avons commencé par une petite discussion par paire, avec quelques questions afin d’un peu mieux nous connaître. Nous nous sommes ensuite retrouvés dans grand cercle afin de voir si tout le monde connaissait tout le monde et Vincent nous a présenté le déroulé de la soirée.

Nous avons ensuite fait un petit jeu de devinette : chaque groupe devait faire deviner à l’autre deux mots : un qui résumait 2013, et un autre qui exprimait ce qu’on souhaitait pour 2014. Puis, nous avons pris le repas (pas de chandelles sur la table malheureusement…) avec un exercice à faire: dire à son voisin de gauche un compliment (on appelle ça le jeu de la « flèche d’or »).

Après avoir mangé et digéré un peu, nous avons fait un travail en 3 étapes :

  • Réflexion personnelle sur ce qu’on voudrait pour l’avenir de l’initiative en ayant à l’esprit: le confort personnel et celui du groupe (temps et ressources, internes et externes) mis en parallèle avec le service au collectif.

  • Par groupe, on a regroupé nos réflexions personnelles : chaque groupe était constitué d’une PAROLE (personne qui gère la discussion, qui fait en sorte que chacun parle), d’un TEMPS (personne qui gère le temps), d’une MÉMOIRE (personne qui prend des notes et fait une synthèse) et d’un COEUR (personne qui se concentre plus sur l’« invisible » et qui peut éventuellement repérer les tensions ou malaises).

  • On s’est ensuite retrouvés tous ensemble pour mettre nos idées en communs. Le but était d’arriver à faire deux propositions : une concernant le groupe et l’autre concernant notre relation avec l’extérieur.

Après un petit debriefing, il a fallu choisir parmi ces idées une proposition et en parler concretement. Pour y arriver, Vincent nous a proposé de faire appel à une méthode de sociocratie, méthode qui peut être frustrante mais qui se révèle souvent très efficace.

Voici en quelques mots en quoi consiste cette méthode:

Une personne (et une seule) donne une proposition d’action par rapport aux idées échangées dans l’étape précédente. Cette proposition n’est pas à remettre en question (sauf en cas de force majeure si elle ne répond pas au caractère éthique du groupe ou si une personne se sent vraiment mal à l’aise). On fait ensuite un premier tour de clarification (questions pour en savoir plus, demande d’explications), suivi d’un deuxième tour de bonification (on apporte des améliorations à cette proposition). On décide enfin de la mise en application de cette proposition.

La soirée s’est clôturée par une météo de sortie : une minute par personne sur ses ressenties de la soirée.

Pour résumer je dirai que l’on a eu une chouette impression de structure et on a découvert des outils forts utiles pour nous permettre de nous guider dans nos réflexions. Nous avons d’ailleurs décidé de se baser sur ce que l’on a appris cette soirée là pour mener la prochaine réunion du groupe noyau.

Merci Vincent !!!

L’équipe Noyau d’Etterbeek en Transition encourage les autres initiatives à faire la même expérience et profiter de ce soutien proposé par l’équipe de support. Plus de détails par ici !


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.