Un réseau de soutien pour les transitionneurs

Vous êtes psychologue, coach, thérapeute, homéopathe, ostéopathe, aromathérapeute, naturopathe, massothérapeute, maître reiki, praticien pleine conscience ou autre professionnel de l’accompagnement, de la relation d’aide, du soin et du bien-être ?

Vous avez envie de proposer votre soutien aux transitionneurs qui en ont besoin afin de leur permettre de faire face à des difficultés rencontrées sur leur chemin individuel en tant que porteurs de projets de transition ?

Ensemble, favorisons la résilience individuelle et collective des transitionneurs grâce à un réseau de soutien se reconnaissant de la Transition !

On vous explique tout… en texte et en images !

— Cliquez sur l’image pour télécharger le pdf —

folder_appel_reseau_soutien

Déjà convaincu ? Remplissez le formulaire de demande d’adhésion pour le 21 décembre 2018 au + tard.

La Transition intérieure : faire… sans oublier d’être

Et si créer un monde plus beau, plus équitable, durable, sain, soutenant et résilient reposait sur notre force d’action mais aussi sur notre capacité à nous transformer de l’intérieur et à faire face aux difficultés que nous rencontrons sur ce chemin ?

Si nous essayions de trouver en nous les leviers du changement pour prendre soin de la planète, de nous-mêmes et des autres, notre action en serait nourrie. Elle serait plus forte et sans aucun doute plus pérenne.

Le succès du mouvement de la transition repose sur notre capacité à créer une culture équilibrant réellement changements extérieurs et intérieurs, équilibrant l’être et le faire. C’est à ce défi que souhaite répondre la Transition intérieure.

En savoir plus sur la Transition intérieure – Voir l’agenda des formations (voir Transition intérieure). 

Le Cercle de Transition intérieure, ou comment faire vivre la TI

C’est dans cette optique que le réseau Transition a créé un cercle de Transition intérieure. Celui-ci a pour raison d’être de veiller à l’intégration et au développement de l’axe transition intérieure au sein du réseau et des initiatives. Il s’attache à ce que des personnes et des groupes soient reliés et formés à accueillir les états psychiques des transitionneurs liés aux temps présents et aux activités qu’ils mènent, pour éviter qu’ils ne s’épuisent. Quelques groupes locaux de Transition intérieure ont aussi été créés.

Pour savoir comment faire partie du Cercle de Transition intérieure du Réseau Transition, contactez Delphes !

Le groupe réseau de soutien du cercle de Transition intérieure

Ainsi, la mise en place d’un réseau de soutien permanent semblait être la suite logique de la volonté du réseau Transition de soutenir les individus sur leur chemin personnel de transitionneurs.

Le groupe réseau du cercle de Transition intérieure a donc pour mission de développer un réseau de thérapeutes et d’accompagnateur(ice)s se reconnaissant de la transition et s’y impliquant, notamment à travers une forme de mentoring.

Il s’agit pour les membres de ce réseau de soutien de proposer des services professionnels aux transitionneurs qui en éprouvent le besoin, par de l’écoute active et bienveillante ou au travers d’un soin afin de leur permettre de faire face à des difficultés rencontrées sur leur chemin individuel en tant que porteurs de projets de transition.  Il ne s’agit donc pas d’un accompagnement psychothérapeutique/ de soin sur le long cours, mais plutôt d’une aide et d’un soutien sur le court ou le moyen terme, favorisant la résilience individuelle et collective des transitionneurs.

Le réseau du soutien comprend donc à la fois :

  • des professionnels de l’accompagnement/ de la relation d’aide (psychologue, coach, thérapeute, etc.) ;
  • et des professionnels du soin ou du bien-être (homéopathe, ostéopathe, aromathérapeute, massothérapeute, praticien pleine conscience, etc.).

En somme, tout qui peut apporter une forme de soutien aux transitionneurs de par sa formation et son expérience professionnelle et ayant(entamé) un chemin personnel d’accompagné (voir critères d’inclusion + bas).

En pratique?

Vous définissez des rendez-vous individuels ou collectifs dédiés aux transitionneurs, leur nombre, leur fréquence et le mode de rétribution (gratuit, tarifs réduits, troc/ échange de services, participation consciente ou autre). Vous êtes libres d’accepter ou non une demande, et de quitter le réseau de soutien quand vous le souhaitez (moyennant le suivi d’un processus de sortie permettant l’amélioration du travail).

Néanmoins, nous vous proposons de réfléchir collectivement à la forme que prendra l’engagement de chacun, lors des premières rencontres des membres du réseau de soutien.

L’adhésion au réseau de soutien est payante afin de garantir sa pérennité : à partir de 60 euros/ an, sachant que vous pouvez choisir de faire un don complémentaire à votre cotisation, pour soutenir l’organisation de nos formations et nous permettre de continuer à proposer des tarifs accessibles à tou(te)s.

Le montant payé la première année vous permet d’accéder gratuitement à un jour de formation avec l’ensemble du réseau de soutien en mars 2019. Celle-ci aura pour but de revenir sur les enjeux de la Transition, son ADN et son inscription dans le temps long. Il s’agira aussi d’approfondir la Transition intérieure afin d’en partager une vision commune.

Les autres années, le prix restera identique, l’argent récolté servira prioritairement aux frais de fonctionnement du réseau de soutien et ensuite, au RéseauTransition, pour le développement de ses activités.

Pourquoi faire partie du réseau de soutien?

– pour contribuer à la Transition
– pour soutenir les transitionneurs dans les difficultés qu’ils rencontrent
– pour faire partie d’un réseau de professionnels porteurs des mêmes valeurs que vous
– pour réfléchir de manière collective à la place de votre travail et à votre posture en tant que professionnel au sein de la Transition
– pour vous faire connaître (et reconnaître) en tant que professionnel qui soutient la Transition et marquer votre spécificité
– pour bénéficier de la visibilité que peut vous offrir ce type de réseau

Critères d’adhésion au réseau de soutien

Il est attendu des demandeurs qu’ils :

  • aient une pratique et un savoir-faire avérés de l’accompagnement individuel et/ ou de groupe :
    • expérience comme « professionnels de la relation d’aide/ du soin/ du bien-être : définis ici comme des personnes offrant un cadre (espace/ temps / éthique/ processus) permettant à la personne accompagnée de réveiller ses propres capacités de guérison.
    • formés à la relation d’aide/ de soin/ bien-être.
  • aient un chemin individuel conséquent d’accompagné, afin qu’ils soient en capacité de comprendre et d’agir en fonction de la relation d’aide.
  • soient conscients des enjeux au cœur de la transition, ou soient prêts à s’y intéresser.
  • soient en chemin/ réflexion sur la place de leur travail au sein de cette transition, notamment sur le modèle économique, sur le lien entre chemin privé et chemin professionnel.
  • s’inscrivent dans une trajectoire individuelle visant également cette transition dans leur quotidien (recherche de congruence).
  • soient prêts à interroger leur posture dans ces nouveaux paradigmes.

Si vous vous reconnaissez dans ce profil et que vous avez envie de soutenir les transitionneurs, n’hésitez pas à remplir le formulaire de demande d’adhésion pour le 21 décembre 2018 au + tard.

Et après ?

  • ADHESION AU RESEAU DE SOUTIEN : une fois le formulaire complété, après le 21/12, vous recevez un email (et éventuellement un appel) vous indiquant si votre adhésion au réseau de soutien est effective ou non. Cette sélection est faite sur base des critères d’inclusion (voir ci-dessus).
  • JOURNEE DE FORMATION (1ER MARS) : vous êtes invité à une journée de formation portant sur les enjeux de la Transition, son ADN et son inscription dans le temps long. Il s’agira aussi d’approfondir la Transition intérieure afin d’en partager une vision commune. Cette formation est nécessaire pour adhérer au réseau de soutien. Elle vous est offerte moyennant paiement de votre cotisation pour la première année (60 euros). C’est lors de celle-ci que vous signez la charte des membres vous permettant d’être reconnu comme engagé dans le réseau de soutien et d’apparaître sur la carte interactive.
  • ATELIER PRATIQUE (16-17 MARS) : à l’occasion du 2ème Congrès francophone d’Ecopsychologie et de Transition intérieure qui aura lieu dans la Province de Namur, vous êtes invité (présence non obligatoire mais souhaitée) à un atelier pratique portant sur l’accompagnement des transitionneurs épuisés ;
  • CO-CONSTRUCTION : pour la suite, des moments de co-construction en intelligence collective sont prévus afin de mener ensemble une réflexion sur les modalités de fonctionnement du réseau de soutien (modèle économique, lieux, fréquence, formation/ supervision, intervision, etc.).
  • COMMUNICATION : enfin, une carte interactive des membres du réseau de soutien est placée sur le site du réseau, et une communication est faite sur internet et les réseaux sociaux, et via les différents partenaires du réseau.

Plus d’infos, des questions ? Envoyez-nous un email


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email