REconomie – Vers une nouvelle économie locale

flower

Nous vivons une époque incroyable : Il n’a jamais été aussi facile de faire venir des produits de l’autre bout du monde – la viande d’Amérique Latine ou des pommes de Nouvelle-Zélande – et de les vendre dans un supermarché belge. On pense également à la nouvelle tablette, assemblée en Asie avec des matières premières provenant d’une multitude de pays, présentée aujourd’hui officiellement à San Francisco et demain disponible dans les magasins à Buenos Aires et Budapest, Cologne et Bruxelles, Leuven et Liège. Tout ça à moindre coûts. Dans le monde d’aujourd’hui, les échanges commerciaux sont internationalisés et les distances géographiques n’ont presque aucun impact.

Tout ceci est devenu possible grâce aux ressources énergétiques très bon marché. L’énergie est un des facteurs limitants (sans tenir compte de tous les autres enjeux sociaux et environnementaux). Qu’est-ce qu’il se passe quand les prix énergétiques – notamment les prix du pétrole et du charbon – augmentent ? Des prix plus élevés ? Plus de chômage ? Une crise plus sévère? Sans doute tout ça en même temps.

Dans un monde idéal, nous commencerions aujourd’hui à changer nos comportements, notre manière de produire, de consommer et de gagner notre vie. Dans 30 ans peut-être, nous et nos enfants consommerons exclusivement des produits bio et locaux. Peut-être utiliserons-nous pour nos achats en grande partie des monnaies alternatives. Peut-être vivrons-nous dans des maisons bien isolées et à basse consommation énergétique. Dans le futur, les besoins financiers de nos ménages baisseront sans doute, car nous aurons appris à échanger des biens et services directement avec nos voisines et voisins.

Mais comment y arriver ?

Commençons ! – avec des petits et des grands projets ! Se lancer dans l’expérimentation avec des idées innovants et ensuite leur réplication. Certaines solutions se multiplient en Belgique, comme des groupes d’achats communs (GAC), des monnaies complémentaires ou des repair cafés qui apparaissent partout en Belgique. Cela montre que les citoyens ont envie de consommer différemment. Mais on voit aussi un nombre croissant de personnes qui cherchent du boulot, du travail rémunéré porteur de sens.

Pourquoi alors ne commencerait-on pas, au sein des Initiatives de Transition, à réfléchir et à expérimenter davantage dans cette direction – de lancer un projet à vocation économique avec une utilité pour notre quartier ou ville? Cela pourrait être un véritable projet communautaire ou juste le soutien à un entrepreneur et à son projet. Peut-être une épicerie ou un projet éolien, une brasserie ou une boulangerie. Sous forme d’une société privé ou une coopérative. La création d’une toute nouvelle structure ou la transformation d’une entreprise existante.

Peut-être vous êtes déjà en train de réfléchir à un projet…

  • qui répond aux véritables besoins locaux et régionaux,

  • qui est soutenable financièrement (donc ne perd pas d’argent),

  • qui n’est pas de-localisable (parce que nous en sommes les propriétaires),

  • qui est financé par des mécanismes locaux et régionaux (connaissez vous les termes ‘crowdfunding‘ et ‘épargne citoyenne’?),

  • qui offre de l’emploi avec un revenu juste pour ses employées (même si c’est juste pour une ou deux personnes).

Avez-vous des idées ou des projets déjà bien concrets qui prennent en compte un ou plusieurs de ces aspects ? Êtes-vous membre d’une Initiative de Transition ou un entrepreneur ? Peu importe, partagez vos idées avec nous ! Ecrivez-nous à reconomie@reseautransition.be


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.