Les compagnons de la Terre, Belgique

À Liège, les nouvelles structures locales de production alimentaire s’intègrent dans un contexte plus large, celui d’une ceinture alimentaire autour de la ville, avec une stratégie collective de mise en réseau de microfermes.

L’idée de la ceinture Aliment-Terre s’est basée sur le postulat qu’un changement positif, à l’échelle de la région liégeoise, doit passer par un changement systémique nécessitant professionnalisme et capacité d’entreprise. Ancien grand centre industriel métallurgique, Liège ne peut se permettre de cultiver la plupart de ses terres, trop contaminées. Le groupe a dès lors eu l’idée de retisser les liens entre la ville et les territoires périphériques et de passer par la revitalisation de la production alimentaire locale pour réimaginer l’économie liégeoise. Ces dernières années, la région a en effet perdu un grand nombre de petits producteurs au profit de l’agriculture intensive. Cette histoire vous est racontée en anglais dans cette vidéo réalisée spécialement pour la sortie du livre des 21 Histoires de Transition.

En partenariat avec d’autres organisations, Ceinture Aliment-terre a commencé par organiser une grande soirée de lancement, avec le soutien du gouvernement régional. La question posée était la suivante :
« Comment pouvons-nous, d’ici 25-30 ans, réussir à transformer notre système de production alimentaire pour le rendre plus démocratique, local et écologique ? »

Deux stratégies ont été identifiées. Premièrement, il est important de créer de « nouvelles intelligences » autour de la production alimentaire, de revoir nos modèles et nos manières de faire et de penser. Deuxièmement, il faut se concentrer sur des projets concrets et concevoir de nouvelles infrastructures sur le terrain. Ce petit film décrit la soirée de lancement :

Plusieurs nouvelles entreprises sont en train de voir le jour. L’une fait pousser des champignons sur du marc de café, l’autre produit des semences et il est prévu de lancer un magasin coopératif géré par ses membres. Un projet de la Ceinture Aliment-terre, la nouvelle coopérative Les Compagnons de la terre, est à l’origine de deux potagers pilotes. L’un, à Ecotopia, un site de quatre hectares en périphérie urbaine accueillant déjà un groupe d’artistes, une école maternelle Montessori et un Groupement d’achat, fournit déjà assez de paniers de légumes pour nourrir 40 familles chaque semaine.

CDT1

Un deuxième potager s’est formé dans une petite ferme écologique et pédagogique. Actuellement, les deux projets sont gérés par des volontaires, mais la coopérative prévoit de créer trois emplois début 2016. Le projet attire constamment de nouvelles forces vives qui n’étaient jusque-là pas impliquées dans la Transition.

CDT2

En 2016, un nouveau site de production de 30 hectares sera géré par la coopérative. L’objectif est de créer, en 5 ans, 20 emplois locaux de qualité ; selon une étude publiée en 2004, ce modèle agroécologique pourrait, s’il était répliqué dans toute la Wallonie, générer 44 000 emplois. Sur base de ce modèle, il serait théoriquement possible de réaliser 3,9 milliards € de chiffre d’affaires et de nourrir 3,5 millions de personnes sans créer de pression foncière néfaste.
Au moment où nous avons rédigé les 21 Histoires, la coopérative comptait déjà 150 membres et disposait d’un capital de 90 000 €. De plus, une fondation privée, Terre de Vie, vient de décider d’investir 225 000 € sur les trois prochaines années ! Le Vif/L’Express a publié un bel article sur l’appel à investissement citoyen du groupe.

CDLT-Le-Vif-du-6-novembre2015-page-001-775x1024CDLT-Le-Vif-du-6-novembre2015-page-002-775x1024-775x1024

Message pour la COP21 :
« Nous devons dépasser l’idée, popularisée par Margaret Thatcher, selon laquelle « il n’y a pas d’alternative ». Nous voulons prouver que les alternatives peuvent être sérieuses, professionnelles et représenter une vraie solution de rechange au modèle économique actuel. Elles peuvent être source d’emplois et nourrir la population. »
Christian Jonet, Liège en Transition.

CommandezCOP21


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

2 thoughts on “Les compagnons de la Terre, Belgique

  • 26 janvier 2016 at 09:02
    Permalink

    Magnifique et extrêmement stimulant.
    J’ouvre mes antennes à la recherche de/des action(s) à accomplir dès hier !

    ☺??

    Reply
  • 1 février 2016 at 09:09
    Permalink

    Il nous reste 20 ans pour agir, OK. Je fais comment ? Nous ne mangeons plus de viande, nous utilisons les vélo au max, nous allons chch nos produits à la ferme ou au magasin bio, nous avons de panneaux solaires, un potager, un compost, des poules, et puis ??? …nous habitons en BW et je ne connais pas des initiatives locales. J’aimerais suivre une formation et m’orienter professionnellement, et agir pour « un autre monde pour demain »… je commence par quoi ? Pouvez vous me conseiller une formation ?
    Merci, merci déjà pour faire votre part !
    Nancy

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.