Le Repair Café de Pasadena, USA

« Je n’arrive pas à croire que le type qui a construit le Mars Rover vient de réparer mon rasoir électrique ! »

Pour Greg Marquez, le plus important dans le Repair Café, ce ne sont pas les objets, mais les gens :
« Je dis aux personnes qui attendent que leurs outils soient aiguisés qu’ils sont assis sur la chaise aux histoires. Souvent, cela suffit. Les personnes commencent alors à raconter des histoires personnelles qui font sourire et attirent la sympathie des personnes assises à côté. Nous tendons souvent à oublier cet aspect des choses qui est pourtant aussi important que des ciseaux bien aiguisés. »

Cette belle vidéo capture bien mieux que nos mots l’esprit du Repair Café. Mais en résumé, c’est en 2010 que Therese Brummel, cofondatrice de Transition Pasadena, entend parler d’un Repair Café aux Pays-Bas et se dit que ça pourrait bien fonctionner à Pasadena, en banlieue de Los Angeles.

Il y en a maintenant entre 9 et 10 par an. Des réparateurs de tous les quartiers affluent, y compris les travailleurs de la NASA et de l’Institut californien des technologies, ou encore les hackers de la San Gabriel Valley. “Les gens se connaissent”, explique Sylvia Holmes.

Le Repair Café entretient des liens étroits avec la Banque de temps locale. Les personnes gagnent des dollars temps en venant réparer des objets et un membre de la Banque de temps enregistre sur son ordinateur toutes les transactions de la journée. Depuis 2010, 831 bénévoles sont venus travailler 2670 heures au Repair café !

Message pour la COP21
« En partant des graves problèmes rencontrés, nous sommes parvenus à enrichir notre vie personnelle et à prendre les choses en main. Cet argument justifie à lui seul notre implication. Vous avez le droit de faire un travail qui a du sens, en étant aidé et en s’amusant ! »
Laurel Beck, Transition Pasadena

CommandezCOP21


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.