Le marché local d’un quartier londonien, Crystal Palace

 

CrystalPalace4-e1446506198102Un marché urbain, lauréat d’un prix, nous rappelle avec vigueur ce qui peut se produire quand des personnes osent réaliser leurs rêves.

« Comment augmenter l’offre en aliments durables et locaux à Crystal Palace ? »
La question est soulevée par un participant de l’AG 2012 de l’initiative de Transition de Crystal Palace (CPTT), à Londres. Au fil de la discussion, l’idée d’un marché alimentaire prend forme et Karen Jones et Laura Marchant-Short décident de se jeter à l’eau. Les démarches ne sont pas toujours simples et les deux amies se tournent vers des marchés existants pour se faire conseiller. Karen se souvient de la réflexion d’une de ces personnes :

Crystal-Palace1Elle nous a dit « vous savez qu’il faut être fou pour faire ça ? ». Puis, elle m’a regardée avant d’ajouter « hmm, oui, vous avez l’air assez folle. » Elle nous a posé quatre questions que nous répétons à présent à tous ceux qui nous demandent comment démarrer un marché comme celui-ci : 1) Avec qui allez-vous le lancer ? 2) Qu’en pensent les habitants du quartier ? 3) De quels réseaux faites-vous partie ? 4) Quels sont vos principes ?

Les principes du marché sont les suivants :

  • soutien aux petits agriculteurs durables
  • soutien aux producteurs locaux
  • promotion du maraîchage local
  • renforcement des liens dans le quartier
  • création d’emplois locaux

Nul besoin de démarcher : les premiers commerçants sont directement venus vers Laura et Karen, attirés par les principes clairs du marché.
Le marché a permis de lancer 13 nouvelles entreprises et les organisatrices apportent régulièrement leur soutien aux producteurs. C’est une des grandes caractéristiques de la philosophie du marché. Comme le dit Karen :

« Les gens n’ont pas l’habitude d’être aidés. Souvent, on leur répond “non, vous ne pouvez pas faire ça”, on ne leur facilite pas la vie pour une raison ou pour une autre. Ici, ce n’est pas comme ça que ça se passe. S’ils sont inquiets, nous prenons le temps de les aider. Les gens ont souvent de drôles de blocages en tête. Ce dont ils ont besoin, c’est de quelqu’un qui les aide à les surmonter. Il n’y alors plus qu’à les regarder s’épanouir. »

« Nous voulons que nos enfants grandissent en pensant que ceci est normal. Il y a des enfants de trois ans qui se baladent sur le marché comme s’il leur appartenait, et c’est le cas ! Ils n’ont jamais rien vu d’autre. Il suffit d’une génération pour tout changer. » Laura Marchant-Short.

La qualité du marché a été reconnue. Couronné par le prix Locals’ Choice du magazine Time Out en 2014, le projet a également terminé deuxième pour le prix Good Food de la BBC en 2015 et reçu la décoration de « Meilleur marché du Royaume-Uni » de loveFOOD.

Grâce au marché, CPTT a noué de nombreux nouveaux partenariats. Par exemple, les déchets alimentaires du marché vont à l’armée du salut et une récolte hebdomadaire pour la Banque alimentaire locale leur a permis de donner une demi-tonne de nourriture. Et à l’avenir ? Ont-ils l’intention de devenir un marché franchisé, de s’étendre dans tout Londres ? Karen répond que non. « Ce marché a la taille parfaite. Bien sûr, il y a toujours du changement, mais le principal, c’est de prendre soin de notre quartier. Nous voulons garder les pieds sur terre ! »

Si vous comprenez l’anglais, plongez-vous dans l’ambiance de ce marché londonien et écoutez les témoignages des organisatrices et des commerçants !

https://soundcloud.com/transition-culture/21-stories-of-transition-crystal-palace-food-market-uk

Message pour la COP21 :

« Encouragez les gens à prendre des initiatives et donnez-leur les outils pour le faire. Vous pourriez être surpris du résultat. Des structures citoyennes peuvent fournir une alimentation durable et locale à grande échelle. À long terme, nous pouvons renverser l’empreinte carbone des habitudes alimentaires d’une région. Nous faisons ce que nous pouvons. Et vous ? »
 Karen Jones et Laura Marchant-Short, Crystal Palace Transition Town

CommandezCOP21


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.