le Dognostic pour initiatives ou un chien fou dans le jardin

ob_c911c063ee7c05b11922c165b60b7da1_dessin-leandroHabituellement, les neuf membres du groupe de pilotage de Soignies-en-Transition se réunissent une fois par mois pour coordonner nos activités. Et généralement, les questions organisationnelles occupent les deux ou trois heures de réunion et les questions de fond sont juste survolées. C’est pourquoi nous essayons de nous voir au moins une fois par an pour parler uniquement du fond. Où allons-nous ? Est-ce que nos objectifs de départ sont rencontrés ? Quels sont nos objectifs actuels, nos points forts et faibles, nos ressources ?

Lors de la formation organisée par le réseau Transition Wallonie Bruxelles, « déployer et fortifier son initiative de transition », Josué, Naresh et Bart nous ont fait découvrir le Dognostic, un super outil pour auto-évaluer son Initiative de Transition dans ses différentes dimensions, représentées par les différentes parties d’un chien. On retrouve huit domaines :

  • Ses quatre pattes: les projets concrets, les groupes, les partenariats et la sensibilisation ;
  • Les yeux: la vision
  • Le cœur: la Transition intérieure
  • La queue: célébrer, évaluer et s’amuser
  • Le paysage: le contexte de l’initiative de Transition

Ce 14 septembre, nous nous retrouvons donc tous dans le jardin magique de Nathalie et Vincent, même le soleil était au rendez-vous.

Pas besoin de grandes explications, le Dognostic est très explicite. Pour chacun des huit domaines, il présente une série d’affirmations auxquelles chacun répond individuellement en coloriant une « part de tarte » selon une échelle de 1 à 5 ( « pas du tout d’accord » à « tout à fait d’accord »). Visuellement, on peut ainsi évaluer d’un simple coup d’œil la tendance des réponses de chacun.

Nous avons choisi de comparer nos réponses et en discuter tous ensemble après chaque série de questions pour un même domaine.

 

Recueil des impressions de chacun sur la méthode :

  1. Drôlement complet, surprenant, tout y passe !
  2. Permet de passer en revue une quantité impressionnante de critères en un temps record. En discuter ensuite permet de faire rapidement le point sur la vision du groupe sur chaque critère. Souvent un consensus se dégageait, mais aussi de nouvelles idées.
  3. Le « multimètre de la Transition! »
  4. « Réflexif, inventif, exhaustif et si si… Jouissif 🙂 ce fut un réel plaisir de découvrir et d’expérimenter cet outil avec nos compagnons de route de la transition ».
  5. Balayage intéressant de notre implication dans S en T. Juste un peu trop statique pour moi!
  6. Une chouette expérience qui donne une bonne vision de notre évolution tout en renforçant la cohésion du groupe. A recommander !
  7. Ludique et intéressant.
  8. C’est enthousiasmant car on se rend compte de toute une gamme de thèmes/tranches d’âges/méthodes/… qu’on n’utilisait pas parce qu’on les avait un peu oubliés.
  9. Un dimanche raisonnant, un dimanche résonnant !

Au fur et à mesure de l’exercice, nous nous sommes rendu compte que les différents points de discussion que nous avions décidé d’aborder étaient passés en revue, mais aussi beaucoup d’autres auxquels nous n’avions pas songé.

Au final, les points qui nous semblaient les plus importants ont été abordés et nous ressortons avec une idée plus claire des atouts et faiblesses de notre groupe et des chantiers à entreprendre en priorité.

L’après-midi se termine par un exercice de Transition Intérieure organisé par Laurence, auquel tout le groupe se prête avec un mélange d’intérêt, de curiosité, étonnement, légère inquiétude, bienveillance, amusement,… pour évoluer en connivence, fous rires, divagations, vrais échanges, complicité et tapes dans le dos.

A refaire sans hésitation.

Carmélina, Evelyne, Hubert, Isabelle, Laurence, Lola, Luc, Nathalie et Vincent.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.