Le blueprint de l’économie locale

Un Blueprint de l’économie locale : qu’est ce que c’est?

Le mot « Blue print » a pour signification « empreintes » en anglais. Le Blueprint de l’économie locale est donc une manière de prendre les empreintes de l’économie de votre territoire et de projeter les conséquences d’une relocalisation de celle-ci.

Réaliser un blueprint de l’économie locale est une manière de prouver les avantages d’une relocalisation de l’économie par la communauté et d’engager la discussion sur l’économie locale.

Un blueprint de l’économie locale est un projet pour évaluer le potentiel économique de différents secteurs au sein de l’économie locale et identifier les opportunités pour de nouvelles activités économiques basées sur la communauté.

 

Pourquoi  s’engager dans un projet de Blueprint de l’économie locale?

  • En prenant contact avec les leaders et les organisations de l’économie locale de votre région vous les engagez dans une nouvelle conversation sur les potentiels de l’économie locale.
  • Le projet en se basant sur des données chiffrées donne une plus grande crédibilité à vos actions pour les acteurs plus traditionnels de l’économie et des institutions publiques. Il leur permet d’objectiver l’impact potentiel d’une nouvelle forme d’économie plus locale et résiliente.
  • Ce projet va vous permettre de développer une meilleure compréhension de votre économie locale.
  • Il va permettre d’identifier des opportunités pour la création de nouvelles entreprises orientées Transition, de coopératives et d’entreprises sociales.
  • Les recherches nécessaires au projet vont initier la construction d’un réseau, par secteur, des entreprises et projets existants.
  • Le projet soutien la croissance de secteurs-clefs pour la résilience comme la production alimentaire, les énergies renouvelables, la rénovation écologique
  • Ce projet élargit la portée et l’impact de votre initiative de Transition.

 

Comment se lancer dans un tel projet ?

Le projet de Blueprint de l’économie locale est prévu pour être faciliter par un groupe citoyen comme une initiative de Transition ou tous autres groupes avec des objectifs similaires. Réaliser un Blueprint de l’économie locale est un projet d’envergure.

Un groupe porteur stable et diverse

Il est donc essentiel qu’il soit énergisé par un groupe de personnes stable avec les compétences, l’énergie et les capacités d’engagement nécessaires. Ce projet peut prendre un temps de travail conséquent, n’hésitez pas à rechercher des ressources financières pour le mener à bien.

Les groupes ayant déjà réalisé un tel projet ont pu identifier 3 rôles que l’équipe autour du projet devrait avoir (ces rôles peuvent être rempli par la même personne mais demandent des compétences diverses).

Un.e coordinateur.rice : une personne qui garde la vue d’ensemble du projet et veille à son avancement.

Un collecteur de données : à l’aise avec les chiffres et la recherche, cette personne est responsable d’aller chercher les données nécessaires auprès des institutions et de les regrouper de manière lisible.

Un tisseur de liens : cette personne va à la rencontre des différentes parties prenantes de l’économie locale, il leur expose le projet et les implique dans sa conception.

Un effort d’équipe

Les projets de Blueprint les plus aboutis sont ceux qui ont réussi à rassembler différents acteurs de l’économie locale dans la conception du rapport ( comme des représentants de l’initative de Transition, des élus communaux, les entrepreneurs et commerçants locaux, des instituts de recherche locaux, etc.). Dans ce cas, des relations fortes sont créées et mènent à d’autres projets qui vont au-delà du rapport Blueprint.

Des ressources financières

Les 3 premières initiatives de Transition ayant terminé leur rapport Blueprint avaient pu sécuriser un financement leur permettant de couvrir 75 jours de travail et quelques autres frais. Ces groupes ont estimé qu’il était difficile de réaliser un Blueprint complet uniquement sur base volontaire. Néanmoins, ne laisser pas  le manque de ressources financières vous bloquer dans le lancement du projet. Vous pouvez déjà organiser quelques soirées avec certains acteurs clefs pour regarder ensemble le résultat d’autres Blueprint et ainsi construire petit à petit le projet avec leur soutien.

Compétences requises

Le projet de Blueprint de l’économie locale demande une variété de compétence inclus l’analyse de données chiffrées, l’écriture et le design de rapport et la capacité de réseautage avec les cadres supérieurs d’un éventail d’organisations.

 

 

Les thématiques couvertes

Jusqu’à présent, les thématiques couvertes par les groupes ayant réalisé un Blueprint de leur économie locale ont été : l’alimentation, l’énergie et la rénovation des bâtiments.

Chaque projet blueprint est différent et les questions à poser doivent être adaptés à votre contexte mais également aux données disponibles publiquement.

Voici pour inspiration les questions que se sont posé le groupe de Totnes :

Alimentation:

  • Quelles entreprises du secteur de l’alimentation sont présentes sur notre territoire ?
  • Combien de personnes sont employées par ces entreprises ?
  • Quelles sont les compétences de ces personnes et quels métiers exercent –elles ?
  • Combien dépensons-nous en nourriture et boissons ici ?
  • Combien est dépensé dans des commerces locaux Vs des chaines de supermarchés ?
  • Qu’est ce que nos producteurs locaux produisent ?
  • Combien est dépensé aujourd’hui pour des produits qui sont cultivés ou transformés localement ?

 

Energie :

  • Quelle quantité d’énergie est consommée et combien ça coûte ?
  • Où est produit notre énergie et à partir de quelle source ?
  • Quelles sont les sources d’énergie renouvelables disponibles dans notre territoire ?
  • Quel est la valeur économique potentiel de cette énergie ?
  • Quels sont les subsides publics pertinents et les prix du marché ?
  • Quel serait le coût de développer ce potentiel des ressources renouvelables d’énergie ?
  • Quels sont les entreprise actuellement présente sur le marché de l’énergie ?
  • Quel est leur potentiel de croissance ?
  • Quels sont les bénéfices potentiels en termes d’emploi, d’économie, d’environnement ?

 

Rénovation :

  • A quoi ressemble notre parc immobilier actuellement : âge, type, loué ou acheté, nombre de nouveaux bâtiments, etc. ?
  • Quelle est l’efficience énergétique de nos maisons ?
  • Est-ce que nos maisons ont une performance énergétique « décente » ?
  • Quelle est l’échelle des améliorations nécessaires ?
  • Et quel serait le scénario si nous choisissions des maisons « prioritaires » ?
  • Quel est le potentiel d’économie d’énergie et de retour sur investissement ?
  • Combien d’emplois pourraient être créés ?
  • Est-ce que le matériel nécessaire à la rénovation énergétique peut être produit localement ?

Vous trouverez plus d’information sur cet outil sur le site (en anglais) Reconomy.org (avec possibilité de télécharger un guide « how to write an local economic blueprint)

 

Envie de vous lancer dans l’aventure d’un tel projet ? N’hésitez pas à le faire savoir en nous contactant à info@reseautransition.be

Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.