Greenslate, une ferme communautaire qui soigne en Angleterre

Une ancienne ferme à l’abandon se transforme en ferme communautaire ; lieu de rencontre, services de soin, incubateur pour entreprises sociales, productrice d’aliments de qualité, la ferme est tout cela et bien plus encore.

Billinge and Orrell in Transition se forme en 2009 entre Liverpool et Manchester. À l’époque, le groupe fait encore partie de Wigan Transition Town, à présent peu actif. En 40 ans, cette région semi-rurale d’environ 100 000 habitants s’est transformée en région semi-urbaine. Alors que le quartier recensait 4 bouchers, 3 épiceries et 4 boulangeries, seuls un boucher et un supermarché coopératif ont survécu. Comme l’explique Mandy Wellens-Bray, membre du groupe initiateur :

« Cette banlieue est devenue une cité-dortoir. J’ai vu la communauté locale se fragmenter, les gens s’éloigner les uns des autres. Ils ne se parlent plus comme avant. J’ai vu nos liens sociaux voler en éclat et je me suis dit qu’il fallait réagir. »

Le groupe s’est lancé dans un grand nombre de projets typiques de la Transition, comme les échanges de graines ou les potagers collectifs, mais il a également porté son attention sur une ferme de 15 hectares, à l’abandon depuis 20 ans, propriété du Conseil local. Il a fallu « enquiquiner » (pour reprendre les mots de Mandy) le Conseil pendant 4 ans pour que celui-ci décide finalement de rendre le site à la collectivité sur un bail de 25 ans en leur fournissant un capital de départ. La ferme Greenslate voyait le jour.

En réaction aux coupes massives imposées aux services locaux de soin de santé, la ferme Greenslate a voulu devenir une « ferme qui soigne ». Elle fournit donc une série de services de soin aux personnes dans le besoin, comme d’anciens toxicomanes. Certaines activités thérapeutiques ont lieu à la ferme. De cette façon, celle-ci réussit à financer d’autres projets, dont le maraîchage.

Voici l’histoire de trois personnes qui se rendent régulièrement à la ferme dans le cadre du service citoyen britannique, un projet qui permet à des jeunes de 16-17 ans de se développer au niveau social et personnel.

Jonathan

Jonathan adore aller chercher les oeufs dans le poulailler. Il travaille beaucoup avec son beau-frère, Ian. Il apprécie également de prendre soin des animaux de la ferme.

Liam

Liam se rend deux fois par semaine à la ferme. Sa plus grande responsabilité, et son activité préférée, est de prendre soin des animaux. Il adore aller chercher les oeufs, nettoyer l’étable et apporter de l’eau et de la nourriture aux animaux. Il travaille à la ferme depuis sa création et observe avec joie l’évolution du projet.

Josh

Josh adore jardiner, s’occuper des légumes et des plantes aromatiques. Il prend également soin des animaux et particulièrement des chèvres. C’est toutefois dans le magasin de la ferme qu’il se sent le mieux. Il cultive beaucoup de légumes, surtout des pois et des haricots, qu’il cuisine volontiers. Josh est toujours prêt à aider les autres et à donner un coup de main aux personnes qui viennent d’arriver. Josh et Liam sont devenus d’excellents amis.

La ferme commence à engranger des résultats impressionnants :

  • 7350 heures de bénévolat au cours des 8 premiers mois
  • 575 574 £ de soutien financier de la part de diverses agences et organismes

À l’avenir, il est prévu de construire un bâtiment en L aux structures portantes en paille pour y installer une cuisine professionnelle, une boulangerie communautaire, un café, des magasins, une crèmerie et deux petits bureaux. Financés par Public Health England et Power to change (un financement de la loterie), les travaux commenceront prochainement avec l’aide des bénévoles de la région et du Recovery Partnership, un partenariat qui aide des personnes à se remettre de leur dépendance à la drogue ou à l’alcool. Il est également prévu de créer des logements relativement abordables dans cette région qui en possède peu. En 2016, le groupe accueillera une conférence de Reconomie, afin de continuer à promouvoir l’esprit d’entreprise dans la région.

Message pour la COP21 :

«En tant que citoyens, seuls ou en groupe, nous pouvons changer le monde. Donnez-nous-en l’occasion. Placez ces possibilités dans les mains des citoyens. »
Mandy Wellens-Bray, Billinge&Orrell in Transition

CommandezCOP21


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.