Fishbowl – Bocal – Cercle Excentrique

En une phrase

La démarche du cercle excentrique, aussi appelé « Fish Bowl » (bocal à poisson) est une manière d’impliquer un plus grand groupe dans la discussion d’un plus petit groupe (5 – 8 personnes); son principe de base est qu’un participant doit écouter et attendre avant de s’exprimer. 3

À quoi ça sert ?

  • Favoriser l’écoute dans un groupe
  • Impliquer un grand groupe dans la discussion d’un petit groupe
  • Assoir une ambiance « tourner la langue trois fois dans sa bouche avant de prendre la parole » 3

Cercle excentrique 4

Informations pratiques

  • Nombre de participants pour le cercle central, de 3 à 8 participants. A l’extérieur du cercle central: non défini.
  • Durée préparation peut être très rapide
  • Durée évènement prévoir minimum une heure
  • Coût faible si matériel (dont micros,…) déjà à disposition 3

Présentation

La technique du cercle excentrique (Fishbowl) implique un petit groupe de personnes (en général entre 5 et 8), assises en cercle, qui discutent devant un groupe plus grand d’auditeurs. Cette technique est une manière créative d’impliquer le « public » dans la discussion d’un petit groupe. Cette technique peut être utilisée dans plusieurs contextes tels que des ateliers, conférences, réunions organisationnelles et assemblées publiques. 2

Procédure

fishbowl 2

La discussion peut être une « conversation privée » au sein d’un groupe spécifique. Le plus souvent, une ou plusieurs chaises sont à la disposition des « visiteurs » (c’est-à-dire, les membres de l’audience) qui désirent poser des questions ou faire des commentaires.

Lorsque les personnes qui se trouvent au centre de la discussion sont des fonctionnaires ou des décideurs, cette technique peut apporter la transparence du processus de prise de décision et accroître la confiance et la compréhension de questions complexes.

Bien que l’ensemble de la discussion se structure toute seule, une fois lancée elle bénéficie de la présence d’un animateur ou d’un modérateur. Le plus souvent, le cercle excentrique fait partie d’un débat plus ample. 1

Mise en place

Comment implanter un processus de cercle excentrique:

  1. Analyser la pertinence de cette technique par rapport aux objectifs de l’événement.
  2. Obtenir l’accord des organisateurs de l’événement pour mettre en œuvre un bowl fish.
  3. Communiquer à l’avance avec les participants souhaités, en expliquant comment le processus fonctionne et ce que sera leur rôle.
  4. Assurez-vous que l’espace physique permet une configuration propice au bowl fish: Quelques chaises dans un cercle intérieur (élevé si nécessaire pour être visible à tous). Anneaux concentriques de chaises et / ou tables rondes autour du cercle intérieur; Penser aux allées pour permettre un accès facile au cercle intérieur Microphones si nécessaire Chevalets ou du papier sur les murs pour l’enregistrement écrite ou graphique des idées clés est parfois utile 1

Détails

  • 2 types : open circle (conférence ouverte = OC) & closed circle (conférence fermée = CC). Dans un OC, une chaise reste vide. Dans un CC, toutes les chaises sont remplies. L’animateur présente le sujet, et les participants commencent à discuter du sujet.
  • Le public en dehors du cercle de parole écoute la discussion. Dans un OC, tout membre du public peut, à tout moment, occuper la chaise vide et rejoindre le cercle de parole. Lorsque cela se produit, un membre existant du cercle de parole doit quitter volontairement le cercle de parole et une chaise devient libre. La discussion continue avec la possibilité pour les participants d’entrer et quitter le cercle.
  • Selon la taille de votre auditoire, vous pouvez avoir beaucoup de spectateurs qui passent un certain temps dans le cercle de parole et qui prennent part à la discussion. Quand le temps vient à manquer, le cercle de parole est fermé et l’animateur résume la discussion.
  • Une variation immédiate de cela est d’avoir seulement deux chaises dans le groupe central. Quand quelqu’un dans le public veut se joindre à la conversation à deux voies, ils viennent vers l’avant et appuyez sur l’épaule de la personne qu’ils veulent remplacer, à un moment où ils ne parlent pas. L’orateur taraudé doit alors revenir aux cercles extérieurs, étant remplacé par le nouveau président, qui porte sur la conversation à leur place.
  • Dans un CC, les premiers participants parlent un certain temps. Quand le temps vient à manquer, ils quittent le bocal et un nouveau groupe de l’auditoire entre dans le cercle de parole. Cela continue jusqu’à ce que de nombreux membres de l’auditoire aient passé un certain temps dans le cercle de parole. Une fois que le dernier groupe a conclu, le modérateur ferme le cercle de parole et résume la discussion.1

Avantages et limites

Avantages

  • Grande force : favorise l’écoute 3
  • Très flexible : utilisable dans tout contexte pour favoriser l’écoute 3
  • Possibilité de s’en servir même dans des salles qui ne sembleraient au premier abord pas adaptées, comme par exemple un amphithéâtre; l’idée de base à conserver: il faut écouter et attendre avant de parler. 3

Limites

  • La disposition du lieu : même s’il est possible de mettre en place un Bowl fish dans un amphithéâtre (ex: pour impliquer les étudiants) ou sur une scène, les participants jugent très agréable, en relativement petit auditoire (< 50), d’assister à un Bowl Fish en étant assis en cercle, au même niveau, que le cercle intérieur. 3

Compilation, traduction et présentation

Guillaume DEPREZ (compilation) Caroline PICTON (relecture et vérification des sources)

Sources

1 KStools, sous licence Creative Commons BY SA  
2 Wikipedia, sous licence Creative Commons BY SA 
3 Thomas WOLFF, association Centre des pratiques de la coopération, sous licence Creative Commons BY-SA 
4 Communauté AOH Montreal, sous licence Creative Commons BY-SA


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.