La Transition, ça se passe aussi à Esperanzah

sprzh-6938C’est sur un air de fête et sous un soleil de plomb (belge), qu’une dizaine de bénévoles de diverses Initiatives de Transition belges a tenu un stand au festival « Esperanzah ». L’idée : faire découvrir le mouvement de la transition, présenter les initiatives existantes en Belgique et permettre aux festivaliers de rêver du monde qu’ils aimeraient habiter. Des rêves scellés dans le « livre des rêves », inscrits sur une pince à linge de l’optimisme à faire circuler ou peints sur une fresque représentant leur ville de demain.

Aussi, après un vendredi plutôt calme, les questions commencent à fuser le samedi. De bonnes discussions ont fait germer les esprits et le message passe. Pourquoi attendre de passer à l’action, quand on peut agir localement pour rendre le monde plus résilient ? Enfin, une liste mise à disposition des festivaliers leur permet d’inscrire leurs coordonnées. Et ce, dans le but de s’insérer dans une initiative locale existante ou d’en commencer une dans leur région.

Une insertion réussie dans le village des possibles

sprzh-7117

Bien plus qu’un stand d’information, c’est au sein d’un réel village des possibles, que la transition a su trouver sa place. Nichés entre nos amis composteurs et un stand d’éco-construction, les bénévoles ont eu l’occasion de découvrir diverses initiatives et associations. Des citoyens « qui rêvent d’un autre monde… et qui le font ! ». Une façon de se rencontrer, d’échanger, mais aussi de passer à l’action ensemble.

Pari réussi, avec notamment la démonstration d’un « rocket stove » portable, amené pour l’occasion. Ainsi, après avoir glané des feuilles de Mélisse sur une table avoisinante et récupéré quelques objets sur un tas de « déchets à recycler », les festivaliers ont pu s’adonner à cette boisson plutôt réconfortante en ces jours de grande chaleur.

Quand c’est fini, c’est fini

sprzh-6998

Surplombant la fatigue que peut amener un festival de trois jours, l’optimisme est bien présent dans le village. Au final, beaucoup de rencontres nous ont amené au un constat suivant : la dynamique est en marche. Ainsi, plutôt que de se laisser terrasser par un monde soumis à diverses épreuves, la prise de conscience citoyenne peut résulter en en des actions concrètes positives et locales pour un monde en transition.

Trois journées d’espoir, mêlés à des concerts et performances revigorantes. Un grand merci donc aux organisateurs du festival, aux bénévoles et à tous les festivaliers que nous avons pu rencontrer !

 


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.