« Cultures en transition »

Une tournée autour du film, une vision positive pour nourrir les sols et les villes !

En présence du réalisateur, Nils Aguilar

Cultures en transition (aka Voices of transition) est un documentaire indépendant et auto-produit sur la souveraineté alimentaire et le mouvement mondial des Initiatives de Transition.

Ce film témoigne de changements majeurs en cours, alors que les politiques agricoles peinent à s’adapter aux défis que représentent le changement climatique, le pic pétrolier ainsi que les crises à répétition. Comment réorganiser nos sociétés pour les préparer à mieux résister ?”

Une (r)évolution paisible

La transition dont parle ce film n’a rien d’une révolution violente. Elle s’apparente davantage à une évolution, collective et conviviale, où les citoyens ordinaires s’inspirent de leur propre histoire pour trouver de nouvelles voies.

…vers plus de résilience locale.

A l’échelle d’un balcon-potager ou de l’agriculture d’un pays tout entier, les pratiques montrées dans « Cultures en transition » permettent de reconstruire de la résilience, c’est à dire de transformer nos sociétés afin qu’elles puissent traverser sans trop de dommages les chocs à venir. Ces pratiques favorisent les économies locales, fortifient les liens de voisinage et encouragent la diffusion libre des savoirs. L’avenir aura beau être plus sobre au niveau énergétique, il sera néanmoins préférable au présent !

La production locale de nos aliments apparaît comme une véritable clef de voûte de la Transition, mais elle n’est que la première étape vers un changement plus vaste, impliquant tous les autres domaines de la vie collective (habitat, transports, énergie, organisation sociale, économie, etc.).

Synopsis

Le film nous emmène en France, en Angleterre et à Cuba, où la transition culturelle en cours se manifeste à différentes échelles : au niveau de villes ou d’une nation toute entière. Les solutions envisagées excellent par leur bon sens, leur simplicité, leur faible coût, ainsi que par leur intégrité écologique.

En France, des agriculteurs et des chercheurs en agronomie nous montrent le potentiel énorme des techniques dites d’agroforesterie, qui s’inspirent du fonctionnement des écosystèmes naturels. Pour ces chercheurs, nos champs de monoculture seront de nouveau truffés d’arbres avant longtemps…

En Angleterre, le mouvement naissant des “Villes et initiatives de Transition” connaît un développement extraordinaire. Il prouve que la production alimentaire n’est pas la seule affaire des agriculteurs en zone rurale, mais qu’elle peut se déplacer au cœur même des cités : les citadins ne se limitent plus au rôle de simples consommateurs, mais prennent activement part à la transformation de leurs communautés. Le défi est résolument positif : au lieu de subir un changement involontaire lors des crises à venir, il s’agit d’entamer un changement volontaire, ici et maintenant. Anticipons pour améliorer notre qualité de vie !

A Cuba, la chute de l’URSS en 1990 ainsi que l’embargo américain ont provoqué une sorte de “pic pétrolier avant l’heure”. La pénurie de ressources a incité les Cubains à employer des solutions innovantes apportant un regain d’autonomie et d’autosuffisance alimentaire. Elles comprennent l’abandon de la monoculture industrielle, le soutien de l’agriculture urbaine et de la polyculture biologique, la décentralisation des structures décisionnelles ainsi que le renforcement des liens communautaires.

L’auteur

Nils Aguilar est un réalisateur franco-allemand autodidacte de talent. Sociologue de formation, il a pris consciences des enjeux évoqués dans le film en étant confronté à la pratique de la permaculture en France. Le livre de Claude et Lydia Bourguignon « Le sol, la terre et les champs » l’a conforté dans son sentiment d’urgence à s’engager sur ce sujet. Ce film est le fruit de quatre années de travail passionné, qui a bénéficié de l’aide de bénévoles aux quatre coins du globe. Deux bourses (1) ainsi qu’un cofinancement citoyens auront également permis de mener ce projet à bien.

A sujet de la transition, il déclare : « J’ai pu voir que les Initiatives de Transition formaient un magnifique réseau mondial de solidarité. De nombreux bénévoles ont manifesté leur désir de participer à ce projet, notamment pour transcrire les interviews (Canada, Espagne, Angleterre, France, Allemagne), pour créer les sous-titres en langue étrangère (nous en sommes à six traductions, nous en compterons bientôt huit ou dix), pour le mixage-son également… Vivent les villes en Transition ! ».

(1) Un « défi Jeune » ainsi qu’une « Initiative Jeunesse Européenne »

Informations pratiques

Cultures en transition (Voices of transition), réalisateur : Nils Aguilar, 65 minutes, www.milpafilms.org 
, Bande annonce française : http://vimeo.com/12691088

Une initiative du réseau Transition Wallonie-Bruxelles (Transitie Wallonie-Brussel).

Contact presse :

josuedusoulier [at] gmail.com ou 068 75 11 21.

Sept dates de projection

suivi d’un échange avec la salle en présence du réalisateur, du 18 au 24 novembre 2011 :

  • Vendredi 18 novembre à 19h30 au Centre Culturel Arrêt 59 à Péruwelz (Org: Les Amis de la Terre Hainaut , l’ASBL Le Verts Tiges et la Maison du Parc Naturel des Plaines de l’Escaut)
  • Samedi 19 novembre à 20h à l’école du Clown à Grez-Doiceau. Place Gustave Baugniet 1B à 1390 Grez-Doiceau. (Org : Grez en transition)
  • Dimanche 20 novembre à 15h45 (début du film à 16h00) au cinéma l’Ecran. Site Burbant, rue du Gouvernement, 7800 Ath (Org. Ath en transition)
  • Lundi 21 novembre à 19h30 au Mundo à Namur. Rue Nanon, 98 à 5000 Namur (Org. Les Amis de la terre-Belgique)
  • Mardi 22 novembre à 19h30 aux Ateliers Mommens. 37, rue de la Charité à 1210 Bruxelles (Saint-Josse Ten Noode), à proximité de Madou (Org. Ixelles et Schaerbeek en transition)
  • Mercredi 23 novembre à 20h au cinéma Le Parc (rue Carpay, 20 – 4020 Liège) à Liège (Org. Liège en transition)
  • Jeudi 24 novembre à 20h00 au cinéma Plaza-art à Mons, rue de Nimy 12, 7000 Mons (Org. Les Amis de la terre-Mons et les objecteurs de croissance-Mons)

Inscriptions pour la projection de Bruxelles

inscrivez-vous à la mailing liste ici.
La recette se fera au chapeau. Il y aura un bar. Ouverture à 19h30.

dossier :

Des exemplaires du dossier spécial de la revue ImagineVoyage au coeur de la transition” peuvent être achetés au format pdf et seront disponibles pour achat au prix de 2€ lors des soirées de projection.

Les partenaires


La tournée est soutenue par les Amis de la Terre-Belgique.

projections/débats : Ath en transition, Barricade, Bruxelles en transition, Grez-Doiceau en transition, Le Parc Naturel des Plaines de l’Escaut, Les Amis de la Terre-Belgique, Les Grignoux, Les objecteurs de croissance, le Verts Tiges, Liège en transition.


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.