Champs d’énergie : Se réapproprier la production d’énergie

Roger Bourgeois, de « La Gelbressée en Transition », nous invite à soutenir Champs d’énergie, une coopérative qui aide les citoyens à se réapproprier la production d’énergie de manière éthique, locale et solidaire. Un beau projet qui pourrait inspirer plus d’une Initiative de Transition !

Champs d’énergie : l’énergie citoyenne maîtrisée !

Champs d'énergieAyant un grand intérêt pour les questions énergétiques et les changements climatiques, depuis 2011 j’ai lancé une initiative de transition à Gelbressée (Namur), c’est ainsi que j’ai fait la rencontre de quelques personnes de Fernelmont impliquées dans le PALE (Plan d’Action Locale pour l’Energie).

Je suis convaincu que les citoyens doivent reprendre le pouvoir partout où c’est possible.  Notre démocratie est en danger et notre mode de vie actuel n’est pas soutenable.  L’efficacité énergétique, les réductions des consommations et la relocalisation de l’économie sont des enjeux incontournables pour lesquels je m’engage concrètement.

La coopérative est une forme de société bien adaptée à la participation citoyenne. Le groupe de base, une dizaine de personnes, a mûri  le projet pendant une année et a préparé les statuts de « Champs d’énergie SCRL » créée en mars 2013.  Les finalités de la coopérative, reflétant ses valeurs, sont les suivantes :

  • la participation citoyenne à la gestion des énergies d’origine renouvelable (éolien, solaire, biomasse);
  • un changement structurel en matière de production et consommation d’énergie;
  • l’accessibilité des citoyens aux produits et services liés aux énergies renouvelables ;
  • le développement local.

A présent, nous avons besoin de l’énergie de tous.  Notre projet éolien pourrait se concrétiser rapidement. (1 éolienne dans le parc Fernelmont le long de l’autoroute E42 au nord-est de Namur). D’ailleurs, l’été a commencé chaudement !  Tout d’abord, les soirées d’information organisées fin juin-début juillet ont été l’occasion de rencontres intéressantes et de discussions constructives.  C’est grâce à la participation des citoyens et aux questionnements que nous avançons et que le projet continue à se construire.  Ces soirées ont permis de convaincre une quinzaine de personnes. Un article a d’ailleurs été publié dans le journal L’Avenir du 12 juillet. Celui-ci a également suscité des réactions positives.

Toutefois le nombre de coopérateurs reste trop limité.  En effet, nos négociations avec le promoteur du projet éolien (EDF-Luminus), des co-actionnaires potentiels, l’autorité communale ou des institutions de financement nous enseignent qu’un montant minimal de capital et de coopérateurs doit être rassemblé afin d’être crédible. Nous voulons donc lancer un défi, nous voudrions que fin septembre, la coopérative compte au moins 100 coopérateurs.  Si chaque coopérateur actuel convainc une nouvelle personne, nous y arriverons.

Alors si ce n’est déjà fait, rendez-vous sur le site www.champsdenergie.be et cliquez sur l’onglet : devenez coopérateur.  La part est à 125 € seulement, mais vous pouvez en acheter plusieurs….   Et les rendements seront meilleurs que sur vos livrets d’épargne, y compris pour le photovoltaïque !

Roger Bourgeois, « La Gelbressée en Transition »


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

One thought on “Champs d’énergie : Se réapproprier la production d’énergie

  • 11 juin 2014 at 17:16
    Permalink

    Cher Roger BOURGEOIS

    La CSC, la FGTB, le Pac et le Moc de Namur organisent un débat public le mardi 30 septembre prochain à l’Université de Namur (19h) sur les énergies renouvelables.

    L’objectif de cette rencontre publique n’est pas de démontrer la fiabilité ou la faisabilité des énergies renouvelables, mais davantage de discuter des modèles de développement économique et des politiques publiques à mettre en œuvre pour que le bénéfice de ces énergies reviennent à la collectivité, usagers comme travailleurs. L’assistance sera amenée à réagir au film que nous avons consacré à la commune de Montdidier (Picardie française), et aux enjeux identifiés par les organisateurs, qui seront brièvement exposés en début de soirée.

    Nous serions très honorés de pouvoir profiter de votre présence et de votre expertise au cours du débat qui s’ensuivra, et dont nous attendons des propositions concrètes pour soutenir des politiques publiques progressistes.

    Au plaisir d’en discuter de vive voix avec vous,

    Hugo Martin
    Cellule Rise
    0494376449

    Reply

Répondre à MARTIN Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.