Café des surplus, UK

Un café qui considérerait son inutilité comme un signe de réussite et dont les menus quotidiens s’élaborent au gré de ce que les commerces du quartier jettent.

Chaque année, au Royaume-Uni, 15 millions de tonnes de nourriture atterrissent à la poubelle, alors que la moitié est encore parfaitement consommable. À côté de cela, plus d’un million de personnes dépendent des colis des Banques alimentaires.

En faisant le tour de quelques commerces pour récupérer des déchets alimentaire pour nourrir des cochons, deux membres de Transition Bro Gwaun (TBG) se sont rendus compte que des aliments en parfait état finissaient à la poubelle, même s’ils avaient encore une vraie valeur économique.

Cette magnifique vidéo a été réalisée par Nick Swannell pour nous expliquer plus en détail leur histoire.

Le café a ouvert ses portes en juin 2013, avec une équipe de 25 bénévoles et quelques employés. Des aliments en excellent état sont récupérés auprès des commerces voisins pour être ensuite cuisinés au café. Tout ce qui ne peut être utilisé est envoyé au biodigesteur et transformé en aliments pour animaux. Les cuisiniers doivent pouvoir faire preuve d’une grande souplesse et réagir vite. En effet, ils pourraient un jour recevoir une grande quantité de poireaux et la semaine suivante (comme ce fut le cas lorsque nous les avons interviewés) 160 kg de bananes !

f1

« Ce projet va bien au-delà de la problématique des déchets alimentaires. C’est une expérience. Nous avons mis au cœur d’une entreprise sociale la volonté de réduire l’empreinte carbone et d’accroître la durabilité et la résilience locale, tout en cherchant à rendre cette entreprise viable économiquement dans une société durable à croissance faible. Elle dépend autant de “revenus” non monétaires, comme le don, l’échange communautaire, la réutilisation, le recyclage et le bénévolat, qu’elle dépend de revenus financiers. »

Transition Bro Gwaun.

Le café renforce l’économie locale et les liens sociaux en proposant des formations, de l’emploi et une expérience de travail aux habitants du quartier, et en particulier aux jeunes, aux personnes handicapées et aux chômeurs de longue durée. Il permet aussi de :

  • Alléger la décharge de 600 kilos de nourriture par mois
  • Réduire l’empreinte carbone de 21 tonnes par année
Message pour la COP21 :
« Si les dirigeants de ce monde venaient au Café, nous leur montrerions notre livre d’or où les gens ne tarissent pas d’éloges sur ce que nous faisons. Un projet local, petit et simple, peut efficacement changer les comportements, insuffler de nouvelles habitudes et motiver les gens à suivre cet exemple. On nous a souvent dit qu’il devrait y avoir bien plus d’initiatives comme la nôtre. »
Chris Samra, Transition Bro Gwaun

 

coast to coast ad_version4

CommandezCOP21


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.