Amplifions la transition en Brabant Wallon !

Retour sur la rencontre des initiatives de transition du Brabant Wallon, qui s’est tenue le 23 septembre 2018.

Dimanche matin à Louvain-la-Neuve. Cinquième journée du Festival Maintenant !, une belle occasion pour donner rendez-vous aux transitionneu.se.rs de la région lors d’une rencontre régionale des initiatives de transition du Brabant wallon ! Ils sont plus d’une trentaine à avoir mis leur réveil et bravé la pluie pour ce moment d’échange. Et cela en valait le coup !

La rencontre débute par un moment d’échange en duo autour des expériences vécues de transition : quelle pépite mon chemin de transitionneur.se m’a offert jusqu’à présent ? qu’est-ce que j’en retiens ? qu’est-ce que j’en apprend ? Les voix envahissent l’espace lors de ce moment d’échange, les oreilles attentives écoutent, et les sourires complices se manifestent… On se connecte aux autres, on échange un cadeau immatériel le temps d’une rencontre.

« Le flux de l’eau », comme en témoignera une participante, naturel et continu, nous permet de nous sentir ensemble.

Ce sont ensuite 4 thématiques qui seront abordées en atelier le reste de la matinée.

1- Un groupe aborde l’épineuse question du rapport entre initiative de transition et politique. Diverses expériences locales sont partagées (G100, interpellations politiques en vue des élections, charte dans les groupes,…). En vue des élections communales d’octobre 2018, plusieurs initiatives de transition ont adressé une liste de questions à leurs futurs élus. Prochaine étape : assurer un retour d’expérience de ces démarches afin d’en faire profiter les autres initiatives.

2- Un second groupe s’attarde lui sur des enjeux d’énergie dans la transition : comment prendre soin de soi et de son groupe pour éviter de s’épuiser, et donner un second souffle à son initiative qui hiberne ? Il a du monde autour de la table. Cela éveille l’intérêt. On parle de structuration de groupe, de fonctionnement et rythme des collectifs, chacun partageant son expérience. Répartition des rôles, mandats, sous-groupes, … L’un note une bonne pratique, l’autre expose la sienne. Et puis, l’importance de prendre du recul, de se ressourcer, d’accepter les baisses d’énergie… et surtout de continuer à prendre du plaisir dans ce que l’on fait pour déployer au mieux la transition !

3- Troisième thématique abordée : l’inclusion. Comment être inclusif au service de l’intelligence de l’écosystème ? La préoccupation du groupe est d’interroger la manière de pouvoir inclure, au niveau local, les autres acteurs qui (pré)existent à l’initiative : un SEL, un GAC, un acteur de jeunesse, des acteurs socio-culturels, la diversité des publics aussi… Les questions sont posées. Et le groupe propose de profiter de la convivi’AG du Réseau Transition du 8 décembre 2018 pour approfondir la question. Infos à venir.

4- Enfin, le dernier groupe s’affaire autour de la dimension économique de la transition. Comment amplifier une économie locale résiliente, à la fois en développant des activités économiques locales de transition mais également en faisant le lien avec les acteurs de l’économie « classique » ? L’enjeu étant de développer un modèle qui permette de bâtir une économie résiliente… Les réflexions sont en cours et un premier Forum des Entrepreneurs Locaux de transition se tenait justement durant l’après-midi au même endroit pour relier porteurs de projets et citoyens désireux de les soutenir. Les expériences de certaines initiatives en la matière se multiplient… elles méritent d’être encore davantage partagées !

La rencontre régionale se conclut dans l’enthousiasme et la joie d’avoir pris le temps de tisser ces liens. Une proposition vient également clore la rencontre, émanant de Nathalie Everard (Wavre en Transition et membre du CA du Réseau Transition) : la création d’une régionale BW en Transition ? Affaire à suivre…

Et puis, si vous aussi vous avez envie d’organiser ce type de rencontre, lancez-vous ! Une date, un lieu, quelques invitations aux initiatives qui vous entourent, et le tour est joué ! Dans la mesure de ses possibilités, le Réseau Transition peut vous accompagner dans la préparation en amont. Et puis, bien sûr, l’idée n’est pas de s’arrêter aux frontières géographiques des régions, mais de se réunir entre initiatives partageant un même bassin de vie pour se renforcer au niveau local. N’hésitez pas à lancer l’idée par chez vous.


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.