Le projet Aardehuis, Pays-Bas

En nouant des partenariats avec d’autres groupes ou projets, les initiatives de Transition parviennent à décupler leur impact. Le Projet Aardehuis en est un très bon exemple.

Aardehuis, en voie de devenir le premier écovillage néerlandais, est un projet de construction de 23 logements et un bâtiment commun. À l’origine, toutes les maisons devaient être des géonefs (des habitations dont les murs sont faits de pneus remplis de terre damnée), mais après la 13e construction, et au vu de la charge de travail que représente la construction d’une géonef, le groupe est passé aux murs en paille. La plupart des matériaux utilisés n’ont pas parcouru plus de 50 km, y compris les matériaux réutilisés comme les pneus et les chutes de bois, ou encore la paille, le torchis et les enduits terre. Les travaux de construction ont pris fin à l’été 2015. Paul Hendriksen, membre du groupe, a réalisé cette courte vidéo dans le cadre des 21 Histoires de Transition et nous a également envoyé cette présentation Powerpoint qui rentre un peu plus dans les détails du projet.

Travailler en partenariat
L’initiative est née deux années avant la création de Transition Town Deventer (TTD), mais les deux projets sont depuis intrinsèquement liés. Après de longues recherches, le groupe a finalement identifié un terrain dans la municipalité voisine d’Olst et a rapidement noué des liens avec la municipalité, l’organisme de logements sociaux (qui a financé la construction de 3 logements) et une entreprise de recyclage (qui a fourni les matériaux de construction recyclés). TTD a joué un rôle essentiel dans la mise en lien du projet. Les membres de la Transition ont, par exemple :

  • organisé des événements d’information sur le projet
  • mis à contribution leur réseau pour susciter l’intérêt et soutenir le projet
  • tenu des ateliers sur le poêle de masse rocket
  • mis leurs compétences de facilitation de groupe au profit des réunions et de l’organisation du projet.

Le projet Aardehuis est devenu le groupe « constructions et habitats groupés durables » de TTD.

a13

Véritable succès, le projet Aardehuis a inspiré plusieurs milliers de personnes. Plus de 1500 volontaires ont mis la main à la pâte et de nombreuses organisations, entreprises, municipalités et nouveaux groupes d’écovillage le visitent régulièrement. Beaucoup d’entre eux repartent alors avec des idées plein la tête, ce que Paul Hendriksen, impliqué dans TTD et Aardehuis, appelle « l’effet boule de neige ».

Le projet Aardehuis, en plus d’avoir construit de belles maisons écologiques, a semé bien d’autres graines :

  • l’achat en gros de panneaux solaires pour le projet s’est ouvert à la population locale. Plus de 80 maisons à Olst se sont dotées de l’énergie solaire
  • les travaux de construction ont stimulé l’économie locale
  • un collectif d’écocharpentiers a vu le jour
  • grâce à la relation de confiance qui s’est créée avec la municipalité, le groupe a été invité à s’occuper d’un terrain d’un hectare à proximité d’Aardehuis pour y créer un paysage comestible
  • il y aura prochainement une zone naturelle publique de jeux à proximité
  • un autre projet d’habitats groupés s’est installé à Olst. Les travaux débuteront dans un avenir proche
  • en 2012, Olst a remporté, grâce au projet, le concours régional du village le plus durable.

a3

Les faits

  • temps de construction : 4 années et demie
  • construit par 40 habitants et 1500 volontaires en provenance de 27 pays
  • coût total de 5 millions €
  • la plupart des matériaux ont parcouru moins de 50 km
  • 100 % des besoins énergétiques sont couverts sur place
Message pour la COP21 :
« Il est grand temps que les règlements et les formations en matière de construction reflètent l’urgence de bâtir des logements à empreinte carbone nulle ! »
Paul Hendriksen, Transition Town Deventer

CommandezCOP21


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.