A la découverte du Germoir des Fontaines…

Depuis février 2019, la rue des Fontaines accueille un espace grouillant de vie : le Germoir des Fontaines ! Pensé comme une maison de la Transition ouverte à tous et toutes, le lieu accueille entrepreneur.euse.s, artisans, artistes, et curieux.se.s pour diverses activités, allant du co-working au café citoyen, des séances de méditation aux afterworks festifs du vendredi soir !
Coopérateur.rice.s et coordinateur.rice.s du Germoir des fontaines

L’histoire du lieu…

En vue de travaux pour un parking souterrain, le n°51 de la rue des Fontaines est voué à la destruction. Mais le chantier ne commencera que dans quelques mois/années…

Au lieu de laisser le bâtiment vide, la municipalité de Wavre propose à l’initiative Wavre en Transition de l’occuper temporairement (l’occupation offre l’avantage de ne pas payer de loyer mais seulement les charges, le bâtiment pouvant être réquisitionné à tout moment) afin de dynamiser la rue, dont les commerces ferment peu à peu. Wavre en Transition s’associe alors à l’Arbre qui Pousse, incubateur de la Transition en devenir lancé par Pauline Steisel, Juan Thibaut, Arthur Michelet et Olivier Capelle, et les deux organisations s’installent au 51 rue des Fontaines pour monter le projet du Germoir !

Le Germoir des Fontaines, une maison de la Transition

Le projet du Germoir a été pensé comme une vitrine de la Transition où acteurs et actrices, citoyens et citoyennes de Wavre et ses alentours peuvent se rencontrer, partager, échanger, travailler, s’amuser ou se ressourcer ; tout est possible grâce aux différents espaces qu’offre ce lieu !

Au Germoir, on trouve …

• Un Café Citoyen, ouvert à toutes et tous, où l’on peut calmer sa faim et étancher sa soif grâce à une offre de produits locaux de qualité à prix raisonnable tout en discutant avec les barmans et convives du moment, ou en lisant son livre tranquillement !

• Un espace de coworking dont entrepreneurs et entrepreneuses au service du vivant disposent pour travailler ou se réunir, tout en profitant d’un accueil convivial et d’un accompagnement ou d’informations au besoin. On y retrouve notamment Hugues Dethienne qui s’occupe des projets de Reconomy à Wavre et ses environs.

• Un comptoir de produits locaux valorisant les artisans et artistes du coin et promouvant les circuits courts.

L’espace artisan

• Un espace de « métamorphose » , plus calme, offrant une place à l’intériorité de chacun grâce à des séances de méditation, de yoga et à la découverte de bien d’autres pratiques.

Et viennent s’ajouter toute une série d’activités et événements comme des projections de films, des débats et conférences, des ateliers, des concerts ou des soirées jeux… tout se trouve ici !

Tout le monde peut entrer et qui veut peut participer !

« Le Germoir c’est la maison de tous »

Si les trois coordinateur.rice.s bénévoles Patricia Vossen, Laurent Mercier et Pauline Steisel énergisent le lieu chaque jour, ils ne sont pas seuls : en tant que coopérative, Germoir appartient aux personnes qui veulent s’y impliquer, y monter un projet où une activité hebdomadaire. Que l’on soit artiste, sans emploi, artisan, étudiant.e, entrepreneur.euse.… chacun peut devenir coopérateur.rice et proposer son énergie et chacun.e est le.la bienvenu.e !

Les trois coordinateur.rice.s bénévoles Patricia Vossen, Laurent Mercier et Pauline Steisel

Un lieu de germination…

Si le lieu porte ce nom, c’est précisément car l’objectif est d’y faire germer d’autres projets, comme celui de l’Arbre qui Pousse.. Le lancement du Germoir est pour les initiateurs de l’Arbre qui Pousse un premier pas vers leur projet d’incubateur de la transition. Car au-delà des espaces tels que ceux proposés au Germoir, l’Arbre qui Pousse devrait accueillir un espace de maraîchage, d’habitat groupé, mais aussi une école.

Cour intérieure du Germoir des fontaines

Les projets comme le Germoir ou l’Arbre qui Pousse ont été nourris par les voyages de certains coordinateurs dont les expériences de lieux similaires à l’étranger les ont motivés à « créer quelque chose qui donne envie de vivre en Belgique », car si quelques-uns sont bénévoles ils souhaiteraient aussi créer leur métier dans la Transition.

N’hésitez pas à y faire un tour !!


Puisque vous êtes ici…

…nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à s’impliquer dans le mouvement de la Transition en Belgique et à travers le monde, mais il est pourtant de plus en plus difficile de financer nos missions de base : favoriser l’émergence et le déploiement de la Transition à travers des formations, du support, des événements, des témoignages…

Si toutes les personnes qui sont impliquée ou lisent et apprécient les contenus sur notre site contribuent financièrement, l’action du Réseau Transition sera pérennisée et renforcée. Même pour 5 €, vous pouvez soutenir la Transition - et cela ne prend qu’une minute. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.