À Boire et à Penser #5 – Les bourgeois ont-ils encore peur de l’anarchisme?

Quand :
20 juin 2019 @ 18:30 – 23:30
2019-06-20T18:30:00+02:00
2019-06-20T23:30:00+02:00
Où :
ARC - Action et Recherche Culturelles
Rue de l'Association 20
1000 Bruxelles
Belgique
Coût :
Gratuit
Contact :
À Boire et à Penser #5 - Les bourgeois ont-ils encore peur de l'anarchisme? @ ARC - Action et Recherche Culturelles |  |  |

– Un état des lieux des mouvements anars et de l’autogestion en Belgique –

Depuis que le PTB gagne un électorat plus important, il semble que le spectre du communisme hante à nouveau plus que jamais l’opinion publique belge, un genre de spectacle de la peur s’organisant autour du retour des radicalismes politiques.

Au moment donc où sont publiquement déployés tant d’efforts pour conjurer les tendances politiques menaçant – en surface ou en profondeur – l’ordre bourgeois et néolibéral, la place, le rôle et l’importance de l’hypothèse anarchiste et des initiatives d’autogestion sont devenus difficiles à identifier. Elles continuent pourtant à présenter une option politique forte et porteuse d’alternatives puissantes pour mener les luttes urgentes qu’impose notre société contemporaine, notamment si l’on considère que les possibilités de lutte qu’offre l’investissement de l’État par des mouvements anticapitalistes semblent se réduire au sauvetage du système capitaliste de ses propres « dérapages ».

À Bruxelles, les organisations anarchistes ont toutefois peu de visibilité et semblent plutôt se sédimenter au détour de nombreux sites où des luttes s’engagent : squats et occupations, ZAD, syndicalisme, lieux culturels undergrounds, habitats groupés autogérés, hacking, etc. Il appert de cet état des lieux que l’anarchisme, sous ses différentes formes, continue d’alimenter les luttes contemporaines, alors qu’il ne parvient pas à se constituer comme une option politique alternative organisée à même de viser une transformation de la totalité sociale.

Si l’on semble aujourd’hui davantage craindre que l’air soit rouge plutôt que noir, peut-on en conclure que l’anarchisme ne menace plus l’ordre bourgeois ? L’anarchisme et la pluralité de ses figures politiques forment-ils, aujourd’hui, une hypothèse crédible pour se mesurer au néolibéralisme toujours triomphant ?

Avec
Union Communiste Libertaire Bruxelles et le Zad de Haren – No prison

Le 20 juin 2019, 18h30 à l’ARC

Accueil – échanges – bar

Une boisson offerte pendant le débat.

Bar et petites restauration à prix modiques ensuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.